VIDÉO - Du lait infantile contaminé depuis 2005 ? Les familles veulent que le PDG de Lactalis "démissionne"

POLÉMIQUE - Plusieurs semaines après le début du scandale du lait infantile contaminé, l'affaire Lactalis n'en finit plus de faire des vagues. Et alors que le PDG du groupe, Emmanuel Besnier, n'exclut désormais plus une présence de salmonelle dans ses produits depuis 2005, les familles des petites victimes montent une nouvelle fois au créneau.

La voix des parents inquiets. Depuis le début de cette affaire, en décembre dernier, un homme, Quentin Guillemain, jeune père de famille dans la région parisienne, s'est mué en représentant des familles dont les bébés ont été victimes du lait Lactalis contaminé à la salmonelle. A la tête et créateur du collectif de ces parents en colère, il est aussi un des premiers a avoir porté plainte contre le groupe laitier. Surtout, à chaque rebondissement de l'affaire - retraits de produits, vente de produits malgré leur retrait... - Quentin Guillemain n'a cessé de monter au créneau.

Alors, comme une évidence, quelques heures après la publication par Les Échos de l'interview d'Emmanuel Besnier - dans laquelle le PDG de Lactalis n'exclut pas une contamination du lait infantile depuis 2005... - Quentin Guillemain a donc remis le bleu de chauffe. "On découvre que des miliers d’enfants ont pu boire ces produits contaminés pendant plus de 10 ans. Donc là, évidemment, il y a une responsabilité du chef d’entreprise, a-t-il confié ce jeudi matin à LCI. Et donc, nous appelons à ce que M. Besnier démissionne. S’il est un chef d’entreprise responsable, qui assume, la moindre des choses ce serait de démissionner immédiatement". 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Lait infantile contaminé : Lactalis et la grande distribution face au scandale

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter