École à la maison : une première journée chaotique

École à la maison : une première journée chaotique

Ce mardi marquait le retour de l'école à la maison. Malgré l'expérience du printemps dernier, les problèmes techniques étaient nombreux. Le ministre de l'Éducation affirme même que des serveurs informatiques ont été attaqués depuis l'étranger.

Premier jour de cours à la maison et déjà des bugs à répétition pour des milliers d'élèves et d'enseignants. Impossible de se connecter. On ne connaît pas le nombre de cours perturbés ou annulés, mais dès 8h30, des messages d'erreur s'affichaient à l'écran. "Ça se concrétise par des messages d'erreur disant que le quota de connexion a été atteint et que pour pouvoir se connecter, il faut attendre qu'il y en ait d'autres qui se déconnectent", explique Jean-Rémi Girard, président du syndicat national des lycées, collèges, écoles et du supérieur (SNALC).

Toute l'info sur

Le 20h

Alors que s'est-il passé ? Pour les cours du Cned, l'Éducation nationale évoque des cyberattaques venues de l'étranger. Argument déjà avancé l'an dernier lors du premier confinement. Autres soucis, dans certaines régions, les problèmes sont liés aux prestataires, ayant rencontré des difficultés techniques dues à la forte surcharge des infrastructures. L'un des prestataires OVHcloud se défend aussitôt sur Twitter et note que certaines régions n'ont d'ailleurs posé aucun problème. C'est le cas dans les Deux-Sèvres. Le ministre Jean-Michel Blanquer assure que le service doit être entièrement rétabli dans les prochaines heures.

Écoutez "Les partis pris" de l'émission 24H Pujadas

Découvrez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée : 

Sur APPLE PODCAST 

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY 

Chaque jour, 24H Pujadas analyse l’actualité et le monde qui nous entoure. "Les Partis Pris" s’articule autour de plusieurs éditorialistes pour donner chacun dans leurs domaines de prédilections, leurs points de vue sur des sujets du moment.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Plus de 5.950 Français en réanimation, 324 décès en 24h

"Aujourd’hui, je me dis : plus jamais" : ces infirmières qui, après un an de Covid, ont rendu leur blouse

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

REVIVEZ - PSG-Bayern Munich (0-1) : malgré la défaite, Paris verra à nouveau les demies

Castex annonce la suspension de tous les vols entre le Brésil et la France "jusqu'à nouvel ordre"

Lire et commenter