Qui est l'homme qui a giflé Macron ?

Qui est l'homme qui a giflé Macron ?

PRÉCISIONS - Deux personnes ont été interpellées mardi après que le président de la République a été giflé lors d’un déplacement dans la Drôme. Le parquet a livré de premiers éléments sur leur profil.

Un homme portant un tee-shirt kaki, une barbe noire et une chevelure longue, portant une gifle au président de la République. C'est ce que l'on distingue sur la vidéo publiée sur les réseaux sociaux ce mardi dans la foulée de l'agression d'Emmanuel Macron dans la Drôme tandis qu'une voix hurle le cri de guerre royaliste "Montjoie Saint Denis !", ainsi que "À bas la macronie".

Toute l'info sur

Emmanuel Macron giflé lors d'un déplacement dans la Drôme

L'auteur présumé de la claque a été placé en garde à vue pour violences sur personne dépositaire de l’autorité publique. Tout comme une seconde personne qui l'accompagnait, interpellée dans la foulée. Que sait-on d'eux à cette heure ?

Deux Drômois de 28 ans

"Les deux hommes interpellés sont deux Drômois âgés de 28 ans, inconnus de la justice", a indiqué Alex Perrin, procureur de la République à Valence. "À ce stade des gardes à vue, leurs motivations ne sont pas connues", a ajouté le magistrat, sans préciser davantage le profil des suspects.

Les deux suspects, Damien T. et Arthur C., sont originaires de la commune de Saint-Vallier au nord de Valence.

Adepte des arts martiaux

Damien T., l'homme qui a giflé Emmanuel Macron, y a fondé deux associations dans les arts martiaux historiques européens, une discipline qui compte environ 1.500 pratiquants en France et promeut des formes de combat tombées dans l'oubli en Europe, d'après un profil Instragram à son nom où il apparaît en costume médiéval. Il faut dire que l'homme est aussi un fan d'histoire médiévale qui suit l'extrême droite royaliste sur les réseaux sociaux, mais que l'on décrit comme apolitique et non violent dans sa commune. 

Sur YouTube, Damien T. est cependant abonné à plusieurs chaînes d'extrême droite, comme celle d'Henry de Lesquen, condamné en 2018 pour provocation à la haine et contestation de crime contre l'humanité ; ou royalistes comme celle du Cercle Richelieu. Sa page Facebook indique qu'il "aime" celle du groupe Action Française Lyon, parmi d'autres des mêmes mouvances.

Lire aussi

L'autre homme interpellé Arthur C. fait partie d'un conseil de quartier de la commune de Saint-Vallier, d'après le site internet de la mairie, et appartient comme Damien T. à une association de jeux de plateau d'inspiration médiévale. 

"Une plainte doit être déposée dans les prochaines heures par le préfet" à leur encontre, a par ailleurs indiqué le procureur. Une enquête, menée par les gendarmes drômois, a été ouverte pour violence sans ITT sur personne dépositaire de l'autorité publique et des perquisitions à leur domicile étaient en cours ce mardi en début de soirée.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Explosion du variant Delta malgré une vaccination massive : que nous disent les chiffres au Royaume-Uni ?

Comment la propagation du variant Delta pourrait affecter nos vacances

Alerte météo : trois départements placés en vigilance orange pour des risques de crues

Pourquoi Justin Bieber voulait-il (vraiment) rencontrer Emmanuel Macron ?

Autonomie de 1000 km, charge en 3 min... Découvrez la première berline à hydrogène française

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.