VIDÉO - En Alsace, la pollution se transforme... en neige

DirectLCI
PAS TRÈS FRAÎCHE, LA NEIGE - La pollution aux particules, qui sévit depuis plusieurs jours en France, a eu des conséquences inattendues en Alsace. Des chutes de "neige de pollution" ont été observées ces derniers jours autour de zones industrielles en Alsace.

En apparence, cette "neige" ressemble comme deux gouttes d'eau à celle que l'on connaît tous. En apparence, seulement. Car le fin manteau blanc observé ces derniers jours dans l'Est de France, à Strasbourg et Metz, n'a rien de bucolique. 


Ce phénomène peu courant - sans être rare - est dû à la conjonction de températures négatives, du brouillard et d'un niveau élevé de pollution aux particules, comme c'est actuellement le cas sur une grande partie de la France. Pour bien comprendre, la condensation de l'humidité ambiante entre en contact avec les particules fines de pollution. Celles-ci se transforment alors en flocons de neige, retombant sur le sol et créant une fine couche de ce que l'on peut appeler "neige de pollution". 

Cette sorte de neige "urbaine" se limite toutefois à certains quartiers où les industries sont présentes en grand nombre. En effet, au-dessus du brouillard, les sommets vosgiens bénéficient d'un bel ensoleillement et de températures plus clémentes.


A priori, il n'y a pas de risques pour la santé. Cependant, même si jusqu'à aujourd'hui, aucun polluant n'a été detecté dans les retombées, les badauds s'interrogent logiquement sur les effets à court ou moyen terme de cette neige dite artificielle. Et promettent d'y réfléchir à deux fois avant de se lancer dans la réalisation d'un bonhomme de neige... 

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter