Épisode de gel : une calamité agricole nationale

Épisode de gel : une calamité agricole nationale

Le bilan de la longue semaine de gel est terrible pour de nombreux cultivateurs. On estime aujourd'hui que 80% des vignobles ont été touchés. Certains producteurs de fruits ont perdu jusqu'à 100% de leurs récoltes.

Pendant plusieurs nuits, les agriculteurs ont mené une lutte acharnée et quasi désespérée contre un gel impitoyable. Sébastien Paris et Carine Simoneau se sont démenés dans leurs vignes à Saint-Georges-sur-Cher. Ils ont allumé des ballots de paille au bout de leurs parcelles et ont espéré que leurs éoliennes feront leur effet. Mais en vain, seuls les pieds les plus proches ont été préservés. Les producteurs sont frappés de plein fouet alors qu'ils souffrent financièrement des effets du Covid-19 avec la fermeture des restaurants et l'annulation des fêtes.

Toute l'info sur

Le WE

Or, ces épisodes de gel se répètent un peu trop pour les agriculteurs. Mais cette année, les conséquences pourraient cette fois être encore pires et bien plus étendues. Les dégâts se chiffrent à plus de 80% en Touraine, en Vallée du Rhône et en Bourgogne. À Nangis en Seine-et-Marne, le givre a eu l'effet d'un lance-flamme sur la plantation de betteraves d'Arnaud Pamart. Les jeunes pousses ont été carbonisées par le gel et sont toutes mortes. La suite dans le reportage ci-dessus.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tensions au Proche-Orient : plus de 100 morts depuis lundi dans la bande de Gaza

EN DIRECT - Vaccination des mineurs : "Il faudra l'envisager à partir de l'automne", selon le Pr Yazdanpanah, membre du Conseil scientifique

Covid-19 : les cas de variant indien en légère hausse en France

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... l'inquiétant profil du fugitif

"Je ne voulais pas du contrat" : après "The Voice", PaulO trace sa route avec son groupe

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.