Escape game, séances de ciné, SMS : comment les entreprises bouleversent leurs méthodes de recrutement pour séduire les millenials

Escape game, séances de ciné, SMS : comment les entreprises bouleversent leurs méthodes de recrutement pour séduire les millenials

ZOOM - Escape game, séances de cinéma... les entreprises ont mis au point de nouvelles techniques de recrutement afin de diversifier les profils de leurs salariés. Si ces méthodes peuvent surprendre, elles s'avèrent incroyablement efficaces pour recruter de nouveaux talents.

Les chiffres le montrent : une catégorie souffre peu du chômage. Ce sont les jeunes cadres nés entre 1980 et l'an 2000, aussi appelés les "millenials". Une cible aujourd'hui très recherchée par les entreprises. Pour les attirer, certaines ont même bouleversé leurs modes de recrutement, quitte à adopter des méthodes parfois très surprenantes. 

Dans cette entreprise de Reims où nous nous sommes rendus, nous avons ainsi assisté à un escape game. Pendant plusieurs heures, de nombreux candidats à un poste d'informaticien se retrouvent plongés dans une énigme, où ils doivent résoudre un crime. Sens du collectif, débrouillardise, rapidité... Cette mise en scène permet aux futurs employés d'appréhender d'autres facettes de la personnalité des candidats. Le DRH de cette entreprise, qui prend des notes au cours du jeu, nous le confirme : "Cela fait ressortir des traits de caractère difficiles à déceler lors d'un entretien de recrutement traditionnel". Et la méthode séduit : l'entreprise reçoit trois fois plus de candidatures lorsqu'elle organise ce genre d’événements. "C'est leur idée d'escape game qui m'a amené à candidater sur leur site", nous confirme une jeune femme.

Toute l'info sur

Le 20h

Lire aussi

Autre entreprise, autre ambiance, mais toujours aussi décontractée. Cette fois, direction la Défense à Paris, où nous assistons à une séance de cinéma privée pour des candidats. Le dernier film de Steven Spielberg est projetée dans une salle. "C'est sympa, c'est vrai que je vois de plus en plus ce genre de choses", nous explique un jeune homme. Ce jour-là, l'entreprise entend recruter des informaticiens. Simultanément, 500 jeunes ont été invités à assister à cette projection, dans 5 villes différentes. "Nous devons recruter 4000 informaticiens cette année sur tout le territoire, il fallait donc un événement à la hauteur de notre ambition", nous confie Nicolas Pauquet, DRH Cloud Infrastructure Cap Gemini. Et l'entreprise, à coup de plaquettes distribuées aux candidats, n'hésite pas à miser sur l'une des priorités de ces millenials : la qualité de vie, qui, selon de récentes études, passe désormais avant la rémunération. 

Autre méthode : les plateformes digitales. Désormais, comme nous l'explique Antoine Garnier-Castellane, directeur France de Hired.com, "le courrier a disparu, les lettres de motivation aussi, et l'email est en train de disparaître". Le tout au profit désormais des "SMS, des CV normalisés".  A savoir, un affichage qui permet, sur smartphone, d'afficher une liste de compétences visionnables d'un simple coup d’œil.  Une méthode qui plaît aux millenials, principalement parce qu'elle "est moins intrusive" que le coup de fil traditionnel du DRH, estime un jeune actif que nous avons interrogé. Vous savez désormais ce qu'il vous reste à faire si vous chercher de jeunes talents pour votre entreprise...

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Euro : le retour de Benzema en Bleu "me réjouit", déclare le président de la FFF, Noël Le Graet

EN DIRECT - Gaza : la France appelle Israël à "garantir l'accès rapide et sans entrave de l'aide"

Espagne : arrivée record de 8000 migrants en une journée à Ceuta, 4000 renvoyés au Maroc

Covid-19 : un tiers de la population de l'UE a reçu au moins une dose

EN DIRECT - Covid-19 : nouvelle forte baisse du nombre de patients hospitalisés en réanimation

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.