VIDÉO - Euro 2016 : le hooliganisme, de 1998 à nos jours

VIDÉO - Euro 2016 : le hooliganisme, de 1998 à nos jours
SOCIÉTÉ

FOOTBALL - Après les violences de samedi à Marseille, qui ont fait des dizaines de blessés, les hooligans sont pointés du doigt. Mais ce phénomène n'est pas nouveau. Il accompagne toutes les compétitions internationales. Florilège depuis 1998.

L'Euro 2016 n'a débuté que depuis trois jours, et déjà les hooligans ont fait parlé d'eux. De violents affrontements ont eu lieu à Nice et à Marseille, causant plusieurs dizaines de blessés. Mais ce phénomène n'est pas nouveau. Déjà en 1998, la coupe du monde de football est entachée des violences de hooligans. Les 14 et 15 juin, Marseille est le théâtre de bagarres entre supporters anglais, tunisiens et jeunes marseillais. En marge du match entre l'Allemagne et la Yougoslavie, le gendarme mobile Daniel Nivel est agressé à Lens. Il en garde encore des séquelles.

Pendant l'Euro 2000 en Belgique, les hooligans anglais se faisaient déjà remarquer : une cinquantaine de blessés et 500 personnes interpellées. A la Coupe du monde 2006 en Allemagne, là aussi, des supporters anglais affrontent des Allemands en marge du quart de finale Angleterre/Portugal. Résultat : 585 interpellations.  Ce dimanche sur Europe 1 , le porte-parole du ministère de l'Intérieur Pierre-Henry Brandet affirmait que "le football est encore malade d’une partie de ses supporters". Et ça dure depuis un moment.

A LIRE AUSSI
>> Euro 2016 - Violences à Marseille : plusieurs gardés à vue vont être jugés dès lundi
>> 
Violences en marge de l'Euro : la vente d'alcool interdite dans les "périmètres sensibles"
>> 
Euro 2016 : l’Angleterre et la Russie menacés de disqualification par l'UEFA

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent