Exil, grands-parents… Les stratégies des familles face au confinement

Exil, grands-parents… Les stratégies des familles face au confinement

Face aux contraintes, beaucoup vont saisir l'opportunité offerte par le gouvernement de pouvoir se mettre au vert. Certains ont fait leur valise pour un mois tandis que d'autres se sont contenté d'envoyer leurs enfants chez leurs grands-parents.

À la sortie des écoles, c'est toujours la même question : que faire des enfants ? Un casse-tête pour des millions de parents. Alors, depuis mercredi, chacun s'organise comme il peut. Responsable d'une agence de communication, Alexandra a de la chance. Ses parents sont vaccinés et disponibles pour accueillir Hugo 8 ans et Thomas 11 ans dans leur maison du Var. Une décision prise mercredi en quelques minutes. Mais pour les garçons, ces trois semaines s'annoncent studieuses.

Toute l'info sur

Le WE

À la gare de Trouville-Deauville, cet après-midi, le train de Paris est complet. Les passagers profitent de ces trois jours où les déplacements sont autorisés pour s'offrir un week-end. D'autres rejoignent leur résidence secondaire.

En 48 heures, la SNCF a vendu 300 000 billets pour ses TGV. Sur les routes aussi, ça circule. Une famille du nord par exemple a décidé de prendre le large pour se rendre à Collioure. Les journées de demain et de lundi sont classées orange sur les routes. Mardi, ce sera vert, car les déplacements de plus de 10 Km seront à nouveau interdits.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

42 jours au lieu de 28 entre deux doses de Pfizer et de Moderna : sur quoi se base Olivier Véran ?

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

Lire et commenter