Faute de personnel, un hôpital contraint de fermer en Mayenne

Faute de personnel, un hôpital contraint de fermer en Mayenne

Depuis ce lundi matin, les quelques 2 500 habitants de Renazé (Mayenne) n'ont plus d'hôpital. Ce dernier restera fermé pendant un mois, faute de personnel remplaçant.

C'est un lieu incontournable pour la commune de Renazé. L'hôpital, seul service de la ville ouvert sept jours sur sept, ferme aujourd'hui ses portes jusqu'à la fin de l'été. Les services de soins ont été transférés à une dizaine de kilomètres de là. Une mauvaise nouvelle pour ces Mayennais.

Toute l'info sur

Le 13H

Un constat partagé par la mairie, même si l'hôpital voisin ne se trouve qu'à quelques kilomètres. Habituellement, au mois d'août, l'hôpital ferme une dizaine de lits sur trente. Mais cette fois, la direction n'a pas eu le choix. Impossible de recruter le personnel nécessaire. Tous les moyens sont donc transférés dans l'hôpital voisin.

Pour maintenir une activité normale, il manquait au moins trois infirmiers. Un problème de personnel que rencontrent beaucoup d'établissements. Dans plusieurs hôpitaux mayennais, comme à Laval par exemple, les urgences invitent à ne pas se présenter spontanément la nuit, faute de médecin urgentiste.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tempête Aurore : plusieurs centaines d'incidents causés sur l'ensemble du réseau ferré national

Tempête Aurore : ce qui vous attend ce soir et cette nuit de la Bretagne à Paris

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

Tempête Aurore : une "mini-tornade" frappe une commune du Finistère et détruit une maison

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand toujours au coude-à-coude

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.