Fermeture des écoles : qui va garder les enfants ?

Fermeture des écoles : qui va garder les enfants ?

Le calendrier totalement chamboulé d’il y a deux jours a jeté des millions de parents dans les âpres de la réorganisation. Ce vendredi après-midi, on a appris que les assistantes maternelles pourront finalement continuer à accueillir des enfants.

Soulagement. Lison pourra compter sur Isabelle et Daphnée. Avec un protocole sanitaire renforcé, elles seront finalement bien là dès mardi pour l’accueillir avec ses sept autres copains dans cette maison d’assistante maternelle. Isabelle Ribas, Maison d'assistantes maternelles (MAM) “Rêves d’enfants” à Montreuil (Seine-Saint-Denis), précise : “Les médecins, ils sont là pour soigner les malades. Nous, on est là aussi pour accueillir les enfants puisque derrière on a un compromis avec les parents, une vie professionnelle”.

Toute l'info sur

Le WE

La décision a été prise dans l’après-midi, après cette réunion entre syndicats et gouvernement. Avec toutefois une petite subtilité qui met Nathalie Dioré de la Confédération des syndicats d’assistants familiaux et d’assistants maternels (CSAFAM) dans l’embarras. Car il va être demandé aux parents de ne confier leur enfant qu’en dernier recours et si seulement, ils estiment en avoir un réel besoin. “Si tous les parents employeurs veulent confier leur enfant, comment ça va se passer ? C’est à l’assistante maternelle de dire, non je ne veux pas le votre parce que moi, j’estime que vous n’avez pas besoin de moi ? ça va recréer les mêmes tensions qu’il y a un an”.

Des casses-tête en cascade que tente aussi de résoudre l’équipe de la mairie d’Ormesson-sur-Marne (Val-de-Marne). Après trois ans de travaux, madame le maire aimerait beaucoup que les enfants de sa commune profitent enfin des nouveaux locaux du centre de loisirs. Mais elle ne pourra finalement ouvrir ces espaces qu’aux enfants des personnels prioritaires ces trois prochaines semaines. Et avec la modification du calendrier des vacances, elle ne sait pas vraiment comment assurer l’ensemble des services.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

42 jours au lieu de 28 entre deux doses de Pfizer et de Moderna : sur quoi se base Olivier Véran ?

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

Lire et commenter