Fermeture des frontières : ce qui nous attend à partir de dimanche

Fermeture des frontières : ce qui nous attend à partir de dimanche

Pour le moment, l'exécutif a choisi de ne pas reconfiner le pays. Mais pour continuer à lutter contre le rebond de l'épidémie, Jean Castex a annoncé de nouvelles mesures supplémentaires vendredi soir, dont la fermeture des frontières.

En Belgique, c'est déjà le cas depuis mercredi dernier. Si vous êtes transfrontaliers, vous pouvez passer de l'autre côté de la frontière. Il y a déjà des tests qui sont opérés en ce moment même sur place, avec notamment des voitures la plupart du temps. Chaque automobiliste doit avoir une attestation et si ce n'est pas le cas, ils vont devoir retourner chez eux ou payer une amende de 250 euros.

Toute l'info sur

Le WE

Côté français, des gendarmes sont déjà en train de se préparer à effectuer le même contrôle qu'en Belgique. Et ce sera à partir de ce dimanche matin, très trôt. Notons qu'il y a 400 points de passage entre l'Hexagone et la Belgique à la frontière, ce qui veut dire qu'il sera difficile de tout contrôler. Néanmoins, le pays fera son maximum.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Épidémie "préoccupante", restrictions locales : le gouvernement change de ton

EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 nouveaux cas mercredi, du jamais vu depuis novembre

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Covid-19 : quels sont les départements où la situation est "très préoccupante" ?

Les patients hospitalisés pour Covid de plus en plus jeunes : comment l'expliquer ?

Lire et commenter