VIDÉO - Fronde des policiers : première manifestation autorisée à Paris

MOBILISATION - Manque de matériel, locaux vétustes, sentiment de ne pas être écouté... Les revendications des policiers ne changent pas depuis le début de ce mouvement de contestation, il y a deux mois. Mais cette fois, la manifestation de 200 policiers, ce mardi soir, à Paris, était autorisée.

Au moins 200 policiers ont défilé, ce mardi soir, aux Invalides, à Paris, pour réclamer des moyens matériels supplémentaires, ainsi qu'un changement de politique pénale.


Depuis deux mois et l'agression de quatre policiers au cocktail molotov à Viry-Châtillon, en région parisienne, les manifestations de policiers sont récurrentes. Contrairement aux précédents, ce rassemblement a été autorisé, car déclaré à la préfecture. 

Malgré l'annonce, le 26 octobre, d'une enveloppe de 250 millions d'euros et d'une prochaine réforme de la légitime défense par Bernard Cazeneuve, la grogne continue. En novembre, la convocation d'un brigadier de la BAC des Hauts-de-Seine par l'Inspection générale de de la police nationale (IGPN), pour ses déclarations devant le tribunal administratif, avait provoqué de nouveaux rassemblements non-autorisés.

En vidéo

JT 13H - Policier, il dévoile l'envers du décor au commissariat de Grigny

En plus des soucis matériels - toilettes bouchées, gilets pare-balles périmés, véhicules abimés -, les agents critiquent une procédure pénale qu'ils jugent trop lourde. 


Les syndicats policiers, quant à eux, sont toujours mis à l'écart du mouvement, les policiers les jugeant trop éloignés des réalités du terrain. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La colère des policiers

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter