Grippe aviaire dans le Sud-Ouest : une cinquième épidémie en seulement trois ans

Grippe aviaire dans le Sud-Ouest : une cinquième épidémie en seulement trois ans

La grippe aviaire continue de s'étendre dans les élevages de canard dans le Sud-Ouest. Depuis un mois, ce sont 400 000 animaux qui ont déjà été abattus dans les Landes. Et cela va sans doute continuer. Reportage à Sort-en-Chalosse.

Le virus de la grippe aviaire a été détecté sur l'exploitation de cette famille d'éleveurs landais. Leurs 2 600 canards ont été abattus. Ils ont également ramassé 2 000 cadavres de poulets en six jours. Dans le Sud-Ouest, l'épidémie est hors de contrôle. 61 foyers détectés le 1 er janvier. Aujourd'hui, c'est déjà plus du double. Pourquoi une propagation si rapide ? Pour le dr Barbara Dufour, professeur en maladies infectieuses, l'explication vient des conditions d'élevage des canards. La grippe aviaire n'est pas plus virulente cette année. C'est une maladie qui existe depuis 25 ans. Tous les ans, elle arrive en France transportée par les oiseaux migrateurs au mois de novembre et contamine les élevages de canard en plein air. Mais quand l'épidémie devient incontrôlable, c'est parce qu'elle est tombée dans des zones où il y a des dizaines de milliers de canards les uns à côté des autres.

Toute l'info sur

Le WE

Pour se protéger, il existerait bien une solution, mais elle ne plaît pas beaucoup aux éleveurs : confiner en intérieur leur canard en hiver quand la grippe arrive sur le territoire. Mais cela implique d'élever beaucoup moins de canards. Pour beaucoup d'éleveurs, élever ses canards en plein air est un gage de qualité pour le foie gras qui sera ensuite produit.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : AstraZeneca prévient que ses livraisons ne pourront pas être aussi importantes que prévu

EN DIRECT - Impeachment : le procès en destitution de Donald Trump commencera la 2e semaine de février

Comment la Chine se trouve de nouveau confrontée à l’épidémie, un an après son apparition

Que sait-on de l'ivermectine dans le traitement du coronavirus ?

Paris : un adolescent lynché sur la dalle Beaugrenelle, ses agresseurs recherchés

Lire et commenter