VIDÉO - Hommage 13 novembre : l'appel du fils de Manuel Dias, victime du Stade de France

HOMMAGE - Manuel Dias se trouvait aux abords du Stade de France quand l'un des kamikazes s'est fait exploser le 13 novembre 2015. Un an après sa mort, son fils lui rend hommage. Selon lui, il faut combattre le terrorisme par la connaissance.

"Je dinais au restaurant lorsque l’écran de télévision au fond de la salle affiche soudainement un bandeau : explosion au stade de France : un mort". Cette personne dont les médias parlent, c'est son père. Un an après les attentats du 13 novembre le fils de Manuel Dias, Michael, raconte cette soirée tragique, devant une plaque commémorative. 

Contre le terrorisme, la connaissanceMichael Dias

"On se dit tout d'abord qu'il est impossible de continuer à vivre, et puis comme tout le monde on s'habitue", poursuit le jeune homme.  Mais "comment ne pas se nourrir de ressentiment, ni de haine ? Comment devenir un pays libre sous la menace d'une nouvelle attaque ? Ces questions, je me les pose tous les jours".


Et la réponse dit-il, il la retrouve dans le parcours de son père. Portugais d'origine, ce dernier est arrivé en France à 18 ans fuyant la dictature. "Il a commencé à travailler en usine. Il m'a un jour raconté qu'en entrant dans cette chaîne de montage, il s'est juré d'offrir à ses enfants les grandes études" qu'il n'a pu faire. Aujourd'hui, la réponse au terrorisme selon lui, se trouve dans l'intelligence et la connaissance du monde qui nous entoure.

En vidéo

Michael Dias : "Pour moi le 13 novembre, c'est tous les jours"

Lire aussi

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Les attentats du 13 novembre, deux ans après

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter