Il est 18 heures : tout le monde à la maison

Il est 18 heures : tout le monde à la maison

Le quotidien de plus de six millions de nos compatriotes se retrouve maintenant chamboulé, avec des journées amputées de deux heures. Comment la première de ces journées s'est-elle déroulée ? Le cas d'une famille dans les Hautes-Alpes.

Dix-huit heures, toute la famille est au complet à la maison. Cet après-midi, tout leur programme a été chamboulé par le nouveau couvre-feu. Il est déjà quatorze heures trente, pas une minute à perdre pour Luisa, la mère de famille. Il faut d'abord déposer l'aînée chez sa copine. Ensuite, direction la bibliothèque pour prendre des livres, puis acheter à manger. En temps normal, elle la fait pendant la semaine après son travail d'éducatrice spécialisée.

Toute l'info sur

Le WE

Changement de programme également pour le père. D'habitude, Etienne fini le travail à dix-neuf heures, il perd donc une heure de salaire. "Une heure par ci, une heure par là. C'est sûr qu'à la fin du mois, ça aura un impact. Clairement, ça a un petit impact aux activités que l'on pourra faire en famille". Mais, la plus triste, c'est Naélie. À dix ans, elle adore la danse classique, une activité qu'elle pratique deux fois par semaine après l'école. Néanmoins, tous tentent de garder le sourire. L'occasion de profiter, peut-être, un peu plus des moments en famille.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Congrès LR pour la présidentielle 2022 : Éric Ciotti et Valérie Pécresse exposent leurs différences sur LCI

Covid-19 : en Allemagne, les restrictions contre les non-vaccinés divisent

Variant Omicron et 5e vague du Covid : un nouveau conseil de défense sanitaire prévu lundi

Pourquoi Emmanuel Macron se rend-il aux Émirats, au Qatar et en Arabie saoudite ?

Covid-19 : l'Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.