Incendie dans l'Aude : 500 pompiers mobilisés

Incendie dans l'Aude : 500 pompiers mobilisés

Dans l'Aude, un incendie s'est déclaré à la mi-journée au bord de l'A 61. Plusieurs centaines d'hectares sont déjà partis en fumée. 500 pompiers sont mobilisés pour l'éteindre, mais il n'est toujours pas maîtrisé.

L'incendie a démarré en tout début d'après-midi sur la commune de Moux au cœur du massif de l'Alaric. Des flammes visibles depuis l'autoroute. Un secteur de chêne vert et de pinède difficile d'accès.

Toute l'info sur

Le WE

Malgré l'intervention des pompiers, près de 500 mobilisés, l'incendie s'est propagé vers le village de Fontcouverte, où 120 habitants ont dû être évacués. Ensuite, le feu s'est dirigé vers le fond droit du massif de l'Alaric et vers la commune de Fabrezan.

Le feu s'étend très vite, car les conditions sont très défavorables. La première raison, c'est le vent qui pousse l'incendie. La deuxième, c'est la sécheresse. En effet, il a eu très peu de pluie ces derniers temps. Ce qui fait que les végétaux brûlent très rapidement.

D'importants moyens aériens, dont deux avions bombardiers d'eau et sept Canadairs ont été déployé. Mais sans parvenir à freiner la progression du feu. Et ce sont déjà 350 hectares qui sont partis en fumée. Ce samedi soir, 270 pompiers doivent d'arriver d'Occitanie et de PACA pour prêter main-forte. Pour le moment, cet incendie n'a pas fait de victime ni de dégât matériel.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Macron et Biden promettent de restaurer la "confiance", abîmée par la crise des sous-marins

EN DIRECT - Covid-19 : 59 décès en 24 heures, 1656 patients toujours en soins critiques

Covid-19 : à moins d'un mois de sa mise en place, le déremboursement des tests vire au casse-tête

Crise des sous-marins : la surprenante lettre envoyée par l'Australie à la France

Covid-19 : l'épidémie devrait redémarrer "cet automne", prévient Arnaud Fontanet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.