Incendie dans le Var : au coeur du brasier

Incendie dans le Var : au coeur du brasier

La partie est loin d'être gagnée dans le Var. Le vent s'est remis à souffler et les départs de feu sont nombreux. L'incendie a déjà parcouru près de 22 km depuis l'arrière-pays jusqu'à la côte. Il a détruit 3500 hectares, malgré le travail des pompiers.

Traiter toutes les reprises de feu les unes après les autres, contenir à tout prix les flammes qui menacent le massif des Maures... L'incendie n'est pas encore maîtrisé et cet après-midi, il progresse toujours. Une progression attisée par le vent et surtout des températures caniculaires. Sur place, presque 800 hommes, des pompiers du Var mais aussi des renforts d'autres départements. Ils sont surtout appuyés par des moyens aériens nombreux : canadairs, hélicoptères bombardier d'eau.

Toute l'info sur

Le 20h

Il faut frapper vite et fort pour protéger les habitations. Car c'est un incendie d'une ampleur exceptionnelle qui s'étend sur plus de 20 km. Les pompiers travaillent sans relâche, luttant contre les flammes depuis hier soir lorsque le feu s'est déclaré ici, du côté de Gonfaron, avant de se propager à une vitesse impressionnante, cinq kilomètres par heure, au cœur du Golfe de Saint-Tropez.

Sous des rafales à 70 km/h, presque toute la nuit, la végétation très sèche s'embrase. La priorité des pompiers, c'est de contenir l'incendie des habitations, protéger les villages menacés, comme par exemple La Garde-Freinet, Grimaud et Cogolin. Ce soir, alors que le feu n'est toujours pas éteint, le bilan est déjà terrible : 6 000 hectares parcourus dans la réserve naturelle des Maures, l'une des plus belles forêts du Var. C'est une catastrophe.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Nouveau variant du Covid-19 : un premier cas du "Nu" repéré en Belgique, l'Europe se coupe de l'Afrique australe

EN DIRECT - Migrants : "Des méthodes pas sérieuses", lance Emmanuel Macron à Boris Johnson... qui assume sa lettre

Port du masque : voici les lieux où vous allez devoir le remettre

Pass sanitaire : la validité des tests PCR réduite à 24 heures

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.