Incendie dans le Var : un mois après, les sinistrés se démènent

Incendie dans le Var : un mois après, les sinistrés se démènent

REPORTAGE - Il y a un mois, les pompiers dans le Var venaient à bout des incendies les plus dévastateurs de cet été. Dans certains endroits, les sinistrés se démènent pour tourner la page.

Un mois après les incendies dans le Var, un domaine viticole est toujours fermé au public. La cave de Pierre Audemard a entièrement brûlé. Le verre a fondu avec les flammes. Il n'y a plus de vin, plus de vente et tout à reconstruire. "Il y a à peu près 13 000 bouteilles de rouge ici, et plus de 6 000 bouteilles de blanc", explique Pierre. Il y en a pour plusieurs centaines de milliers d'euros de perte. Mais après avoir combattu le feu pour sauver ce qu'il pouvait, ce vigneron a décidé de rebondir en lançant une cagnotte. Il a pu récupérer 80 000 euros et ainsi préserver la récolte de l'été.

Toute l'info sur

Le 13H

Un peu plus loin sur la commune de Cogolin, Alberto, lui aussi, a tout perdu. Les experts se sont déplacés plusieurs fois dans sa maison. Il attend maintenant de savoir s'il va pouvoir tout reconstruire. Dans les collines de la plaine des Maures, au Luc, la nature reprend ses droits. Ici, le feu est passé très vite. Certains arbres vont sûrement survivre. Selon un spécialiste, il faudra au moins dix ans pour que la forêt reprenne son paysage d'origine.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : un premier cas du variant Omicron détecté aux États-Unis

"Un provocateur à la Donald Trump" : la candidature d'Eric Zemmour vue par la presse anglo-saxonne

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Pots entre collègues, cantine d'entreprise... Ce que préconise le gouvernement pour les repas au travail

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.