Info / Infox : Le gouvernement a-t-il bien rempli son contrat sur les bracelets anti-rapprochement ?

Info / Infox : Le gouvernement a-t-il bien rempli son contrat sur les bracelets anti-rapprochement ?

Interpellé cette semaine sur le meurtre d'une jeune femme par son ex-compagnon, le garde des Sceaux est revenu sur le dispositif des bracelets anti-rapprochement. Ce dernier était une promesse suite au grenelle sur les violences conjugales. Le gouvernement

D'après les associations luttant contre les violences sur les femmes, le gouvernement n'a pas tenu sa promesse sur les bracelets anti-rapprochement. Elles affichent leur colère sur les réseaux sociaux. Dans une publication sur Twitter, "Osez le féminisme !" a déclaré que les solutions existent, mais ne sont pas déployées. L'association a même affirmé que seulement 70 bracelets anti-rapprochement ont été utilisés alors que les violences conjugales ont fait 225 000 victimes en France.

Toute l'info sur

Le WE

Pourtant, l'État a bien fait sa part. Il a acheté 1 000 bracelets en 2020. Ces derniers sont à disposition de tous les juges du pays depuis le 31 décembre dernier. Alors pourquoi ce décalage ?

L'écart entre les dispositifs disponibles et ceux activés s'explique par la lourdeur de son processus de fonctionnement. En effet, l'alerte doit transiter entre les policiers, les services de probation et les associations d'aides aux victimes. Or, ils doivent se coordonner. Une qui demande énormément de temps. L'autre point de blocage est le fait que les bracelets anti-rapprochement soient seulement réservés aux cas les plus graves. Avec 34 000 condamnations pour violences conjugales, il est difficile d'avoir autant de dispositifs en circulation sur le territoire national.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : 10 millions de Français ont fait leur dose de rappel, selon Olivier Véran

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Norvège : une fête d'entreprise vire au probable foyer du variant Omicron, la moitié des convives infectés

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.