VIDÉO - Inondations dans les Alpes-Maritimes : "Un an après, la peur est toujours ancrée"

DirectLCI
TROMBES D’EAU - Dans les Alpes-Maritimes, de nombreux habitants ont le sentiment d’avoir été délaissés à la suite des violentes inondations d’octobre 2015. C’est le cas d’Elyette, une artisane sinistrée de Biot qui a accepté de témoigner auprès de LCI.

Elle ne cache pas son inquiétude. A Biot (Alpes-Maritimes), l’artisane Elyette Mercier avait été sinistrée pendant les inondations d’octobre 2015 qui avaient fait 20 morts. Un an après, la co-gérante de l’entreprise Les Bougies du Sud a déménagé son local. "On ne voulait pas être au même endroit en cas de nouvelles inondations parce que sinon, on perdrait tout. On a donc pris les devants pour trouver un local plus adapté", explique-t-elle à LCI. 

Cernes marqués et ton maussade, Elyette appréhende l’arrivée d’une nouvelle catastrophe dans la région. "Le danger est toujours là. D’autant qu’ils ont annoncé il y a quelques jours de grosses précipitations. La peur est toujours ancrée", reconnait-elle.

S’est-elle sentie accompagnée par les autorités, les banques et les assurances à la suite du sinistre ? "Nous ne sommes pas du tout satisfaits. Nous n'avons pas été du tout soulagés ni par la ville, ni par la région, ni par la venue de M. Hollande", fustige celle qui continue encore "à se battre au quotidien".

En vidéo

Un an après les inondations, Biot entre deuil et reconstruction

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter