Insertion et petits prix : un garage pas comme les autres dans le Loiret

Insertion et petits prix : un garage pas comme les autres dans le Loiret

IMPACT POSITIF - A Saint-Jean-de-la-Ruelle, un garage solidaire, le seul du Loiret, casse les prix et favorise le retour à l'emploi de personnes en difficulté.

Solidaire dans plusieurs sens ! Dans le garage du Loiret que vous montre le reportage ci-dessus, ce ne sont pas des salariés comme les autres qui réparent votre voiture. Seul le chef d’atelier est mécanicien, les quatre autres sont encore apprentis, employés par une association d’insertion. Certains ont déjà appris la mécanique, pour d’autres, c’est un nouveau monde. Redouane Khallouf, arrivé il y a quelques jours, prépare un CAP mécanique : "J’attends de découvrir le métier, de savoir un petit peu comment il fonctionne, comment fonctionne un garage." Le chef d’atelier, Mahmoud Ouchiha, les accompagne durant 16 mois pour les former et leur permettre par la suite de trouver un métier ailleurs.  

Les apprentis travaillent sur des voitures d’occasion. Pas de véhicules neufs en effet dans ce garage qui s’adresse à une clientèle aux ressources modestes. En moyenne, quatre voitures sont réparées par jour, avec des pièces parfois neuves et souvent d’occasion. D’où des tarifs avantageux, jusqu’à moitié prix par rapport à un garage classique. Deux tarifs existent pour les réparations : un tarif classique pour le grand public, déjà avantageux, et un autre solidaire, encore moins cher, réservé aux clients en situation de précarité. "C’est le moins cher des garages !", s'enthousiasme un client.

Toute l'info sur

Impact positif

Pourquoi lancer Impact Positif ?

Par ailleurs, grâce à des dons d’entreprises ou de particuliers, des voitures récupérées sont remises en état avant d’être vendues à des prix plus qu’intéressants, qui varient entre 800 et 2000 euros. 

Le garage solidaire ne fait aucun bénéfice. Il subsiste grâce aux subventions de l’État et des collectivités locales, qui permettent de rémunérer les employés. Seul garage solidaire du Loiret, de plus en plus de clients en situation de précarité font appel à lui. Ayant failli disparaître, il s’ouvre aujourd’hui à une plus grande clientèle pour pouvoir persister. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Feu vert de l'Assemblée nationale à l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 1er juin

EN DIRECT - À peine président, Joe Biden signe une série de décrets dont le retour dans l'Accord de Paris

Covid-19 : l'explosion des variants est-elle provoquée par le vaccin Pfizer ?

Vents violents : cinq départements désormais en vigilance orange

"Langue Covid" : un nouveau symptôme du virus ?

Lire et commenter