Intempéries : des pluies exceptionnelles qui menacent les cultures

Intempéries : des pluies exceptionnelles qui menacent les cultures

Les intempéries commencent à avoir des conséquences économiques. C'est le cas notamment pour les agriculteurs.

La France vit son quatrième début d'été le plus pluvieux depuis l'apparition des données météo. Certaines villes battent des records. À Rennes par exemple, il est tombé 182 millimètres depuis le premier juin. Du jamais-vu. À Strasbourg, 248 millimètres en six semaines. C'est deux fois et demi plus qu'en temps normal. En Seine-et-Marne, il est tombé 169 millimètres de pluie depuis le 1er juin. C'est deux fois plus que d'habitude. Partout dans l'Hexagone, ce début d'été pluvieux inquiète les agriculteurs.

Toute l'info sur

Le 20h

Pour comprendre les conséquences de ces fortes précipitations, partons dans le Bas-Rhin. Dans un champ de cornichon, la terre est détrempée et 50% de la production a déjà été noyée. Pierre Maurer, chef d'exploitation de la ferme Maurer anticipe une baisse de 60% de son chiffre d'affaires et des couts de production en hausse.

Avec une seule gorgée d'eau, la récolte manuelle faite par les ouvriers agricoles est beaucoup plus difficile. Sans compter que le tracteur qui les accompagne s'enlise au moins une fois par jour. Pierre Maurer n'a jamais connu une aussi grande perte. Lui, qui voulait investir dans une conserverie à la rentrée, ne pourra pas. La suite dans le reportage ci-dessus.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : Pfizer et Moderna augmentent les prix de leurs vaccins pour l'Europe

EN DIRECT - JO de Tokyo : la Vénézuélienne Yulimar Rojas fait tomber le record du monde du triple saut

Groenland : l'équivalent de l'étendue de la Floride a fondu en un jour

Paris : la policière victime d'un grave accident de trottinette électrique est décédée

Le tableau des médailles des JO de Tokyo : la France remonte au classement

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.