"Je pense que notre opinion a pesé" : le couvre-feu ne sera pas avancé à 18h en Haute-Savoie

"Je pense que notre opinion a pesé" : le couvre-feu ne sera pas avancé à 18h en Haute-Savoie

Ce samedi, Virginie Duby-Muller, députée LR en Haute-Savoie, a été interviewée par l'équipe du 13H de TF1. Elle a abordé différents sujets dont celui du couvre-feu.

La Haute-Savoie faisait partie de la liste des départements qui pouvaient éventuellement voir leur couvre-feu avancé à 18 heures. Mais on le sait depuis ce samedi matin, il reste à 20 heures. L'on s'interroge alors si c'est grâce à la colère et à la mobilisation des élus locaux. Interviewée sur cette question, la députée LR Virginie Duby-Muller explique que "de façon unanime, parlementaires et élus locaux avons manifesté notre position et notre hostilité à cet avancement du couvre-feu à 18 heures".

Toute l'info sur

Le WE

Selon Virginie Duby-Muller, le couvre-feu à 18 heures aurait eu des conséquences importantes pour les commerces de proximité, ainsi que sur les activités sportives et culturelles des plus jeunes. L'élue a également exprimé son inquiétude pour l'économie touristique des stations de ski. Elle affirme n'avoir aucune visibilité sur la prochaine réouverture, mais veut toutefois faire entendre au gouvernement le besoin de reprise de toute une économie déjà fragilisée.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : AstraZeneca prévient que ses livraisons ne pourront pas être aussi importantes que prévu

Comment la Chine se trouve de nouveau confrontée à l’épidémie, un an après son apparition

EN DIRECT - États-Unis : l'acte d'accusation contre Donald Trump transmis au Sénat lundi

Covid-19 : le variant britannique pourrait être plus mortel, prévient Boris Johnson

Procès en destitution de Trump : l'article transmis lundi au Sénat, et après ?

Lire et commenter