Jeux vidéo : les femmes, de plus en plus adeptes depuis le confinement

Jeux vidéo : les femmes, de plus en plus adeptes depuis le confinement

REPORTAGE - Le confinement a fait les beaux jours des vendeurs de jeux vidéo. Le marché a explosé et a surtout recruté de nouveaux joueurs, de plus en plus des femmes.

Depuis un an, c'est le nouveau divertissement de Céline Cercel, mère de famille. Une dizaine d'heures par semaine, elle joue aux jeux vidéo. Seule ou avec son fils de six ans, elle est l'une des 400.000 femmes à avoir adopté ce loisir en 2020, loin des clichés d'un univers réservé aux hommes. Il s'agit d'une distraction pour celle qui a perdu son emploi dans la restauration. Des jeux pour s'évader, mais aussi pour s'amuser entre amis, et ce, malgré la distance. "On se confine un petit peu ensemble à travers les jeux vidéo", raconte-t-elle.

Toute l'info sur

Covid-19 : déjà un an de pandémie...

Maya Melka, elle aussi, est devenue accro aux jeux vidéo. Cette cadre de 34 ans dévore aussi bien les jeux de réflexion que d'action. Le week-end, elle peut jouer jusqu'à huit heures par jour. Et comme beaucoup de nouvelles passionnées, c'est son conjoint qui l'a convertie. Lui non plus ne boude pas son plaisir. "Le fait de pouvoir le faire ensemble, ça a été un gros partage d'expérience", confie-t-il. D'après une étude récente des éditeurs de jeux vidéo, plus d'un joueur sur deux dans l'Hexagone est une femme.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - La catastrophe se poursuit en Inde, près de 4000 décès et 412.000 contaminations au Covid-19 en 24 heures

Avignon : un policier tué par balles dans le centre-ville, le tireur en fuite

Météo estivale pour quasiment tout le monde ce week-end, des pointes à 32°C attendues !

Les brocantes et vide-greniers sont-ils maintenus ? Le 20H vous répond

Un morceau de fusée chinoise continue sa chute vers la Terre, sans que l'on sache sa destination

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.