Journée mondiale du mot de passe : la règle d’or à respecter pour ne pas vous faire pirater

Journée mondiale du mot de passe : la règle d’or à respecter pour ne pas vous faire pirater

COMPLEXITÉ - Comme chaque année, la journée internationale du mot de passe a lieu le 7 mai. De quoi donner à réfléchir sur la manière dont ces codes secrets sont utilisés au quotidien. Quels sont ceux à éviter ? Quelle est la règle d’or à respecter ? Faisons le point.

"On a une mémoire d’éléphant ou on ne l’a pas". Ce vendredi 7 mai, a eu lieu, comme chaque année, à cette date, la journée internationale du mot de passe. Vous faites peut-être partie de ceux, qui, une fois devant leur écran, ne se souviennent plus de leur mot de passe. Si vous avez raison de ne pas choisir toujours le même pour chacun de vos comptes, quels sont ceux à éviter ? 

Toute l'info sur

Le 13h

Les mots de passe les plus utilisés et donc, à éviter, restent 123456, MOTDEPASSE ou encore STARWARS. Si vous faites le lien avec l’un des vôtres, oubliez-le immédiatement. Ne choisissez pas non plus une date de naissance, un prénom ou une année. Ces mots de passe peuvent être facilement devinés. Vous pouvez retrouver le top 200 des mots de passe les plus communs sur le site de NordPass

La règle d’or : plus c’est long, plus c’est sûr

L’équipe de TF1 avait déjà mené l’enquête sur le mot de passe idéal. Pour l’occasion, les journalistes étaient allés voir un hackeur pour lui demander de retrouver leur mot de passe : TestTF1. Grâce à un logiciel, le hackeur a testé des millions de combinaisons jusqu’à trouver la bonne. Aurait-il eu la même facilité si le mot de passe avait été plus long ? Selon Jonathan Farhi, expert en cybersécurité, il aurait été presque inviolable. "En passant de huit à douze caractères et en rajoutant minuscules, majuscules, chiffres et caractères spéciaux, il faut désormais à un cybercriminel au minimum seize ans pour pirater ce mot de passe", explique-t-il. 

Lire aussi

Autre conseil, ne les conservez pas indéfiniment. Il existe des logiciels "renifleurs de clavier" qui enregistrent vos mots de passe lorsque vous les saisissez. Il est donc suggéré d’en changer régulièrement pour limiter la nuisance occasionnée. Ensuite, n’employez pas le même pour plusieurs sites. Attribuer le même mot de passe à plusieurs comptes est dangereux et pourrait les exposer à des piratages sur tous. Le plus important est de bien protéger les comptes sensibles comme ceux de votre banque, de vos réseaux sociaux et de votre boîte mail. 

Ne stockez pas non plus vos identifiants dans votre boîte mail ni dans un document Word ou Excel. Ils ne sont pas conçus pour conserver des identifiants même s’ils sont protégés, car cette sécurité est facile à contourner. Mais la règle d’or reste que le mot de passe idéal soit le plus long possible, au minimum douze caractères dont quatre types différents. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Régionales : Marine Le Pen dénonce un "désastre civique" et appelle ses électeurs à "déconfiner leurs idées"

Alerte aux orages : 9 départements maintenus en vigilance orange

VIDÉO - Pluies "tropicales", grêlons, tornades : les images de la France frappée par les orages

EN DIRECT - Régionales en Paca : EELV lâche Felizia et appelle à faire barrage à l'extrême droite

Région par région, la carte de France du 1er tour

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.