L'armée se prépare au "soldat augmenté" : à quoi ressemblera-t-il ?

L'armée se prépare au "soldat augmenté" : à quoi ressemblera-t-il ?

Peut-on implanter une puce sous la peau d'un soldat ? Le comité d'éthique du ministère des Armées a donné son feu vert ce vendredi pour avancer sur ces recherches. Des nouveaux équipements qui pourront permettre de repousser les limites du corps humain.

Faire des soldats de demain des super-héros. Quand il s'agit d'imaginer l'équipement des fantassins du futur, les marchands d'armes vont visiblement chercher l'inspiration au cinéma. Le nom de cet équipement "Hulk", le nom de celui-ci, d'un autre industriel, "Iron man". Son équivalent français s'appelle plus classiquement "Hercule". Décupler les forces du soldat est un fantasme déjà imaginé dès les années 70. Mais encore trop lourds et à l'autonomie réduite, les exosquelettes ne sont pas encore imposés sur les zones de combat.

Toute l'info sur

Le WE

Des technologies plus légères et plus discrètes sont en revanche à l'étude. "On peut citer des systèmes permettant de voir la nuit.... On a également des systèmes qui permettent de capter les mouvements des doigts et de pouvoir, grâce à des micromouvements, piloter ou s'interfacer avec un cockpit ou avec une machine", précise Emmanuel Chiva, directeur de l'Agence innovation défense.

Autre piste issue de la science-fiction : le soldat mutant, aux performances sensorielles dopées. Un implant dans la corneille pourrait par exemple permettre de communiquer à distance. L'armée française veut pouvoir expérimenter ces techniques invasives. Mais elles n'ont pas la faveur du gouvernement. "Plutôt que d'implanter une puce sous la peau, nous chercherons à l'intégrer plutôt à un uniforme. Nous disons oui à l'armure d'Iron man, et non à l'augmentation et la mutation génétique de Spiderman", souligne Florence Parly, ministre des Armées.

Alors, pourquoi ne pas remplacer le soldat par un robot armé ? Au-delà des innombrables problèmes éthiques qu'il soulève, il n'existe pas encore. Cette vidéo vue des millions de fois était un canular, un effet spécial hyperréaliste.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 16.600 cas ces 24 dernières heures

ENTRETIEN EXCLUSIF - Brigitte Macron se confie sur son expérience du Covid-19

Fin du "Muslim ban", retour dans l'accord de Paris... ce que Joe Biden fera dès son investiture

Variants du coronavirus : faut-il privilégier le masque FFP2 dans les lieux à risques ?

À quoi ressemblent les dernières heures de Donald Trump à la Maison-Blanche ?

Lire et commenter