VIDÉO - L’association L214 dénonce un nouveau scandale sanitaire dans un élevage de poules en Vendée

Société
DirectLCI
MALTRAITANCE ANIMALE - L’élevage concerné par ces nouvelles révélations est l'un des fournisseurs du fabricant de pâtes Lustucru, une marque du groupe Panzani.

"Les images sont choquantes : déplumées, blessées, parfois moribondes, les poules y vivent une vie de misère. Certaines agonisent longuement, privées de soin. Des cadavres gisent au milieu des vivantes." C'est avec ces mots que l'association L214 a publié lundi sur son site, une nouvelle vidéo d'un élevage de poules en batterie maltraité. La ferme appartient, selon l'association, aux Oeufs Geslin, dans la commune de Chauché (Vendée) et "détient près de 160.000 poules en cages".


L'association L214, qui milite contre la maltraitance animale et la consommation de viande interpelle ainsi le groupe agroalimentaire Panzani, client selon elle de cet élevage : "On demande au groupe Panzani de prendre ses responsabilités", a déclaré à l'AFP Johanne Mielcarek, une des porte-parole de L214, en exhortant le groupe agroalimentaire à "s'engager à exclure les oeufs de poules en cage de leur produits alimentaires".

Des poursuites judiciaires et un rassemblement mardi soir à Paris

Selon la porte-parole du groupe, cet élevage fournit à Panzani des "ovoproduits", c'est-à-dire des produits à base d'oeufs, qui peuvent notamment servir dans la fabrication des pâtes. L'association lance ce mardi "une pétition et une campagne d'information publique interpellant le n°1 des pâtes alimentaires en France", indique L214 dans son communiqué.

La direction du groupe Panzani n'a pas répondu à ces accusations pour le moment. L214 a annoncé porter plainte contre l'élevage pour maltraitance et compte interpeller le fabricant de pâtes en organisant un rassemblement mardi soir à Paris.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter