VIDÉO - L'avocate d'Aymen, l'autre héros sans papiers, "en appelle au président de la République"

DirectLCI
PARALLÈLE - Son histoire n'est pas sans rappeler celle de Mamoudou Gassama mais la fin n'est pas aussi heureuse. Aymen L., un Tunisien de 25 ans sans papiers, a sauvé des flammes deux enfants en 2015. Depuis, sa demande de régularisation a été refusée. Invité sur le plateau de LCI, il nous fait part aux côtés de son avocate de son incompréhension.

L'histoire de Mamoudou Gassama, ce jeune sans papier devenu héros national après avoir sauvé un enfant suspendu dans le vide, n'est pas un cas unique. "J'ai fait quelques recherches [...], il y a sauf erreur de ma part à peu près 500 cas" similaires, nous rapporte l'avocate Philippine Parastatis. "Sur ces 500 cas, il y a eu des régularisations et dans d'autres cas, pas de régularisations (... ) c'est à l'appréciation du préfet". Son client, Aymen L., fait, malheureusement pour lui, partie des héros non récompensés. Une situation incompréhensible et injuste à ses yeux.


Ce jeune Tunisien de 25 ans a sauvé des flammes deux enfants en 2015, dans le Val-de-Marne. Invité sur le plateau de LCI, il raconte : avec un ami et son cousin, il a entendu une femme qui appelait à l'aide. "On est rentrés dans la maison, on a vu la dame qui était en panique", explique-t-il.  Tous les trois arrivent à repérer ses enfants, Léon, 4 ans et Adam, 19 mois, puis à les mettre à l'abri. Ils repartent avant l'arrivée des secours. "Il est en situation irrégulière, donc on comprend bien qu'il ait eu peur", rapporte son avocate.


Un avis de recherche est lancé pour retrouver les héros, qui seront par la suite décorés par le maire de Fosses d'une médaille pour "acte de bravoure". Après avoir pris connaissance de sa situation, Pierre Barros, l'édile, prend la plume, et rédige un "courrier pour venir soutenir sa demande de régularisation auprès de la sous-préfecture de Sarcelles", rapporte Philippine Parastatis. Mais les espoirs d'Aymen L. sont rapidement douchés : il reçoit début 2018 une obligation de quitter le territoire français.

En vidéo

"Je suis fier parce que j'ai sauvé deux vies", raconte Aymen, l'autre héros sans papiers et menacé d'expulsion

Dans cette notification, "à aucun moment vous n'avez la mention de son acte de bravoure", remarque la juriste qui regrette ce "deux poids deux mesures". Car "si l'on compare son histoire à celle de Mamoudou Gassama on ne peut qu'en conclure qu'il s'agit d'un acte qui permet la régularisation", avance-t-elle. Le jeune Malien a effectivement pu bénéficier d'une naturalisation, après avoir reçu des mains du Président la médaille d'honneur pour acte de courage et de dévouement.


Aymen L. n'en demande pas tant, il souhaite simplement une régularisation. "J'en appelle au président de la République parce que j'ai besoin d'apporter une réponse à mon client", a indiqué son avocate. "Comment est-il possible que dans deux histoires similaires, vous ayez deux réponses juridiques qui soient parfaitement différentes ?" interroge-t-elle.

En vidéo

Aymen, l'autre héros sans papier, menacé d'expulsion

Du côté de la préfecture du Val-d'Oise, on n'exclut pas de réétudier le dossier du jeune homme "si des éléments confirment un acte courageux et altruiste". Aymen L, qui a fui la Tunisie après la révolution de jasmin, espère pouvoir enfin obtenir le droit de travailler et de s'insérer.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter