La cathédrale souterraine de l'eau

La cathédrale souterraine de l'eau

Cet endroit n'ouvre jamais ses portes. L'un des cinq réservoirs historiques d'eau potable de Paris. Il se situe tout près du parc Montsouris, et c'est grâce à lui que les Parisiens peuvent boire l'eau du robinet. Un lieu sous très haute surveillance.

Dans les entrailles de la capitale, se trouve l'un de ses trésors les plus méconnus. Secret, une cathédrale d'eau potable géante, taillée dans le calcaire il y a 150 ans. C'est un site hors du temps et hors norme. Avec ses 200 000 m3 d'eau potable, l'équivalent de 80 piscines olympiques, il alimente près d'un quart des foyers parisiens.

Toute l'info sur

Le WE

Le réservoir de Montsouris est alimenté par trois sources, à une centaine de kilomètres. Sur son trajet, l'eau transite par plusieurs stations de traitement. Elle arrive donc potable dans les immenses tuyaux. L'eau peut rester stockée sur le site plusieurs jours avant sa consommation. Pour détecter le développement de bactéries, le réservoir a longtemps compté sur la présence de truites dans ses bassins. Depuis, la science a pris le relais. L'eau est analysée grâce à des réactives dans des petits boîtiers.

La présence de notre caméra est exceptionnelle. Mobilisés deux fois par semaine, les agents sont les seuls autorisés à pénétrer dans ce site ultra-sensible. Son fonctionnement est géré à distance. Grâce à des dizaines de caméras, ce site est sous étroite surveillance. Il est aujourd'hui considéré comme l'un des plus sensibles de la capitale.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Face au risque d'un confinement national, "il y a encore de l'espoir", estime Jérôme Salomon

EN DIRECT - Valérie Pécresse : "Il faudra des mesures de restriction supplémentaires en Ile-de-France"

Covid-19 : Jean Castex appelle à renforcer les contrôles dans les 20 départements sous surveillance

"C’est les mêmes gars" : avec Tom Ross, Florent Pagny a trouvé son double dans "The Voice"

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Lire et commenter