VIDÉO - "La dénonciation n'est pas la délation" : Sandra Muller, la journaliste à l'origine de #Balancetonporc témoigne

VIDÉO - "La dénonciation n'est pas la délation" : Sandra Muller, la journaliste à l'origine de #Balancetonporc témoigne

TWITTOSPHÈRE – Depuis les révélations de scandales sexuels qui accablent le producteur Harvey Weinstein, la parole se libère sur les réseaux sociaux. Lancé vendredi dernier par la journaliste française Sandra Muller le hashtag "Balance ton porc" permet à des milliers de femmes de raconter leurs mésaventures.

"Toi aussi raconte en donnant le nom et les détails d’un harcèlement sexuel que tu as connu dans ton boulot. Je vous attends". Cet appel lancé pas plus tard que ce vendredi sous le hashtag "Balance ton Porc" a rencontré un succès immédiat. Sur Twitter, le sujet était l’un des plus discutés du week-end. "Je trouvais que c’était un nom extrêmement fort, c’était limite vulgaire, mais qui dit vulgaire dit populaire", a expliqué sur LCI la journaliste à La Lettre de l’Audiovisuel, Sandra Muller, instigatrice du hashtag. Elle est d'ailleurs la première à raconter ce qu'elle a subi de l'ancien patron de la chaîne Equidia. "Tu as des gros seins. Tu es mon type de femme. Je vais te faire jouir toute la nuit", peut-on lire...

Toute l'info sur

Hollywood : le scandale Harvey Weinstein

Lire aussi

"La dénonciation n'est pas de la délation"

Interpeller et choquer pour libérer la parole. Résultat, des femmes, issues du monde des médias, de l'audiovisuel, du cinéma, mais également de l'édition ou encore de la politique, ont témoigné ouvertement. "Je pensais bien à ce moment-là que je m’adressais à tout le monde. Comme il y avait beaucoup d’humour, je pensais que la parole pouvait se libérer", explique Sandra Muller, installée à New York. "Et par l’humour, peut-être qu’on pouvait prendre ce sujet-là de façon très sérieuse [...] La dénonciation n’est pas de la délation, les enjeux sont totalement différents. On est obligés de donner des noms si on veut se faire respecter, si on veut arrêter ça. Et surtout, ce n’est pas parce que j’ai créé un hashtag "balance ton porc" que je vais faire un méchoui géant". 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Interview d’Eric Zemmour sur LCI : retrouvez nos vérifications

EN DIRECT - Sans le nommer, Emmanuel Macron critique Eric Zemmour sur les prénoms

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

Éric Zemmour sur LCI : nous avons vérifié 6 de ses déclarations

Covid-19 : Sanofi renonce à son vaccin à ARN messager malgré des résultats encourageants

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.