La fermeture d'un centre de vaccination le week-end de Pâques fait polémique à Strasbourg

La fermeture d'un centre de vaccination le week-end de Pâques fait polémique à Strasbourg

INCOMPRÉHENSION - Pour sortir de l'épidémie, le vaccin contre le Covid-19 reste la seule solution. Mais à Strasbourg (Bas-Rhin), un centre de vaccination a annoncé qu'il fermerait le week-end de Pâques.

Devant le bâtiment en briques rouges, les allées et venues sont incessantes. Le centre de vaccination municipal de Strasbourg est capable d’accueillir jusqu’à 450 personnes au quotidien. Les portes automatiques semblent engagées dans une danse répétitive, forcées de répondre aux mouvements des habitants venus recevoir l'injection. À l'intérieur, deux médecins de la Ville travaillent à plein temps. 

Mais ce jeudi, les commérages allaient bon train. Le centre de vaccination se trouve en effet au cœur d’une polémique. Il a été pointé du doigt par le ministère de la Santé, Olivier Véran, car il doit fermer ses portes pendant le week-end pascal – les 2, 3, 4 et 5 avril. Idem pour les autres centres de vaccination d’Alsace. Une annonce qui va à l'encontre des propos tenus par Emmanuel Macron ce mardi : "Il n'y pas de week-end et de jours fériés pour la vaccination" qui est "le cœur de la bataille", a déclaré le chef de l'Etat en annonçant la vaccination élargie aux plus de 70 ans dès samedi. Alors, comment expliquer ce choix ?

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Les dernières infos sur la vaccination et le déconfinement

Devant le centre de vaccination, les habitants interrogés ont leur avis : "Le problème de base, c’est qu’il n’y a pas de doses", affirme d'un ton péremptoire un passant agacé par cette polémique. Quelques mètres plus loin, une autre Strasbourgeoise renchérit : "S’il n’y a pas de doses, à quoi bon discuter sur la fermeture ou l’ouverture d’un centre ? S’il y en avait, j’imagine que le centre resterait ouvert et qu’il vaccinerait davantage." Au total, plus de 20.000 personnes ont déjà été immunisées dans ce centre de vaccination de Strasbourg. Dans l'Eurométropole, le taux d'incidence (le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants) était de 310,8 le 22 mars selon l'ARS.

Strasbourg s’adapte au nombre de doses- Delphine Joly, , directrice générale des services de la ville de Strasbourg (Bas-Rhin)

De son côté, la mairie de Strasbourg répond aux attaques. On "s’adapte au nombre de doses qui sont données. Nous nous organisons sur quatre jours et non sur sept", explique Delphine Joly, directrice générale des services de la Ville. Face aux caméras de TF1, elle soutient qu'il y aura des doses supplémentaires dans les semaines à venir. La mairie de Strasbourg précise que cette fermeture pascale n’entrainera pas d’annulation des rendez-vous pris. 

Lire aussi

Cette semaine, la mairie a déclaré avoir reçu un "nombre de doses record", ce qui va permettre d'effectuer 2870 vaccins. Mais fin mars, début avril, les livraisons prévoient d'être moins importantes. La semaine prochaine, 1700 personnes devraient être immunisées et 2500 la semaine suivante. Pour rappel, l'activité du centre de vaccination dépend du nombre de doses envoyées par l'État et l'Agence régionale de santé. 

Cette dernière a d'ailleurs déclaré que des livraisons de vaccins s’effectuent deux fois par semaine et qu'elles seront renforcées. Mais peu importe les chiffres, les Strasbourgeois sont perdus.  "Je n’arrive plus à comprendre ce qui est dit, plus dit. Je peux me faire vacciner aujourd’hui et je suis contente", avoue une jeune femme qui part recevoir son injection. 

Sur le même sujet

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.