La fin de l’ENA, le glas du manque de diversité parmi les élites ? L’éclairage de François Lenglet

La fin de l’ENA, le glas du manque de diversité parmi les élites ? L’éclairage de François Lenglet

Il n'est pas sûr que la transformation de l'ENA soit suffisante à s'attaquer au problème de fond, qu'est le manque de diversité des élites. Cela semble d'ailleurs s'aggraver.

Selon François Lenglet, le manque de diversité concerne toutes nos grandes écoles, ingénieur, commerce ou Science-Po. Et cela malgré les efforts qu'elles disent faire pour améliorer la diversité. Les jeunes défavorisés, dont les parents sont ouvriers ou chômeurs, ont pour 36% de leur classe d'âge. Alors qu'ils ne sont que 9% des élèves dans les grandes écoles.

Toute l'info sur

Le WE

À l'inverse, les jeunes favorisés, dont les parents sont cadres, professeurs ou dans les professions libérales, ne représentent que 23% de leur classe d'âge. Et ils monopolisent 64% des places dans les établissements d'élites, parce que leurs parents leur donneraient les codes pour franchir la porte.

On retrouve la même disproportion sur l'origine géographique des élèves. Parisiens et Franciliens comptent pour 30% des élus, alors qu'ils ne sont que 19% dans la population. Ces inégalités seraient plus fortes dans les décennies qui ont suivi la guerre. Cette dernière, par les bouleversements qu'elle a déclenchés, avait profondément renouvelé les élites françaises. Au contraire, les longues périodes de paix voient les inégalités s'accentuer.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

"Pass sanitaire" et sortie de l'état d'urgence : les députés votent finalement le texte

EN DIRECT - Tensions Israël/Palestine : la Cour pénale internationale s'inquiète des "crimes" commis

Pour quelles raisons l’Elysée refuse de rendre publics les bulletins de salaire d’Emmanuel Macron ?

Double meurtre dans les Cévennes : la traque pour retrouver le suspect continue

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.