VIDÉO - Le camion-piscine, une belle idée pour lutter contre les noyades d'enfants

VIDÉO - Le camion-piscine, une belle idée pour lutter contre les noyades d'enfants
Ma Région, Mon Action

SYSTÈME D - En France, quatre élèves sur dix ne savent toujours pas nager à leur entrée en sixième. En cause, une pénurie de piscines. Un Géo Trouvetout a donc décidé d'inventer un bassin ambulant qui se déplace de communes en communes.

A priori, c'est un cours de natation comme les autres, à un petit détail près : ce bassin de huit mètres de long sur deux mètres de large, dans lequel des élèves évoluent, est installé dans un camion. Ce ne sont donc pas les enfants qui vont à la piscine, mais la piscine qui s'installe devant l'école. 

Toute l'info sur

Ma Région, Mon Action

Un concept né dans l'imagination de Jean-François Buisson, le fondateur d'"Aqwa Itineris", consterné par le nombre d'enfants qui se noient chaque année en France. "Il n'est pas normal qu'il y ait des enfants qui meurent noyés, il n'est pas normal que dans le cadre de la scolarité, on n'apprenne pas à nager au 21ᵉ siècle, donc là, il faut que la piscine soit dans la cour d'école pour que les gamins viennent tous les jours et au bout d'une dizaine de séances, il peut sauver sa vie", explique-t-il. 

Les cours s'enchainent tous les jours

Pendant cinq semaines, ce prototype s'est installé à Marle dans l'Aisne, une commune de 2 200 habitants où la piscine la plus proche est à trente kilomètres. Garé juste devant l'école, le bassin contenu dans le camion est rempli en trois jours, l'eau est ensuite filtrée et chauffée à 30 °C. Une fois installée, 85 enfants vont pouvoir bénéficier de cette piscine à domicile. 

Et visiblement, ça marche. En une dizaine de séances, ces élèves de maternelle, qui il y a encore quelques jours avaient peur de l'eau, semblent tout à fait à l'aise. Certains parviennent même à traverser le bassin et font la fierté de leurs parents. "Au niveau de la douche ou du bain, il avait des petites craintes et maintenant il saute dans l'eau", se ravit ainsi un parent d'élève.

Pour aider les enfants à vaincre leur appréhension, la piscine est équipée d'un fond mobile. Ainsi, on peut faire varier la profondeur de vingt centimètres à 1,20 mètre. Le bassin s'adapte à la progression des enfants. L'autre atout, c'est la fréquence des séances. Comme il n'est plus nécessaire de se déplacer, les cours s'enchaînent tous les jours. 

Lire aussi

Ce camion est mis à la disposition des collectivités locales, régions ou départements qui prennent en charge ses frais de fonctionnement. Prochaine destination, la Vallée de la Roya dans les Alpes-Maritimes afin de permettre à d'autres enfants d'apprendre à nager.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : Israël ferme ses frontières aux ressortissants étrangers

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

EN DIRECT - Crise des migrants : les ministres européens réunis ce dimanche sans leur homologue britannique

Covid-19 : les six millions de non vaccinés se laissent-ils convaincre ?

Affaire Hulot : Matthieu Orphelin, porte-parole de Yannick Jadot, "mis en retrait" de la campagne d'EELV

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.