La France envoie aux États-Unis une réplique de la statue de la Liberté

La France envoie aux États-Unis une réplique de la statue de la Liberté

DÉPART - C’est le jour J pour l’une des statues de la Liberté parisiennes. Elle part ce lundi 7 juin du port du Havre pour arriver à New-York le 4 juillet pour la fête nationale américaine.

Déjà 135 ans que la statue de la Liberté est devenue l’un des symboles des États-Unis. Le 4 juillet, sa petite sœur parisienne devrait s’installer à Ellis Island pour quelque temps, juste en face de la Liberty Island où est située l’originale. Ce voyage servira à renforcer les liens entre la France et les États-Unis. Il concerne la statue de la Liberté parisienne exposée au Musée des arts et métiers. Un modèle de 2,83 mètres de la fin du XIXe siècle, soit 32 fois plus petit que l’original de 92 mètres de haut, sculpté par Frédéric Auguste Bartholdi. 

Toute l'info sur

Le 13h

Le grand départ est prévu ce lundi, au Havre, à bord du porte-conteneur Tosca. Un jour après l'anniversaire du D-Day, le débarquement en Normandie, qui n'est qu'une coïncidence. En revanche, son arrivée à New-York n'a pas été choisie au hasard : elle tombe le jour symbolique de la fête nationale américaine. Dans un premier temps, la statue française restera quelques jours sur Ellis Island avant de rejoindre les jardins de l’ambassade de France de Washington où, cette fois, elle sera installée pour une période de dix ans. 

Une idée née de la rencontre entre deux hommes

Une idée née de la rencontre entre Philippe Étienne, ambassadeur de France aux États-Unis, et Olivier Baron, qui travaille au Conservatoire national des arts et métiers. Le but : valoriser le patrimoine français à l’étranger et "rendre hommage à toutes celles et ceux qui ont permis, des deux côtés de l’Atlantique, l’édification de la statue de la Liberté et qui se sont battus pour ce qu’elle symbolise dans le monde entier", ont confié les deux hommes au Journal du Dimanche

Lire aussi

Que les Français se rassurent, ils pourront toujours admirer les deux autres répliques au jardin du Luxembourg à Paris et à Nice sur le quai des États-Unis.     

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.