La Marche des fiertés, rassemblant 30.000 participants, s'élance de banlieue pour la première fois

La Marche des fiertés, rassemblant 30.000 participants, s'élance de banlieue pour la première fois

LGBT - La Marche des fiertés a débuté ce samedi à 15h à Pantin. Un départ en banlieue parisienne qui est une grande première depuis la création de la Gay Pride, en 1977.

Beaucoup de monde, et beaucoup de jeunes, étaient présents à l'Église de Pantin, point de départ de cette Marche des fiertés qui débutait hors de Paris pour la première fois depuis sa création. Ils étaient au total 30.000 participants, selon la préfecture de police. Crise sanitaire oblige, le masque était recommandé aux participants tout au long des six kilomètres qui les mèneront à la place de la République à Paris, vers 18 heures. 

Chars et podiums ne sont pas autorisés. Pour autant, les drapeaux arc-en-ciel sont de sortie, la fête est de mise et des véhicules sonorisés accompagnent les participants tout le long du trajet.

Toute l'info sur

Le WE

Il s'agit également d'une marche très politique. Après l'annulation de la manifestation l'année dernière, le mot d'ordre pour les organisateurs de la marche était de "déconfiner nos fiertés". À un an des élections présidentielles, c'est l'occasion également pour les associations de porter leur combat notamment celui de la PMA.

En vidéo

Après son annulation l'année dernière à cause de la crise sanitaire, la Marche des fiertés est de retour

En choisissant un départ en dehors de Paris, les organisateurs de la Gay Pride ont voulu insister sur un message ce samedi. Les militants LGBT qui se sont rassemblés sur les lieux ce jour ont expliqué qu'il était parfois difficile d'assumer son homosexualité ou sa bisexualité dans les quartiers populaires et dans les villages ruraux. C'est donc une façon de donner un peu plus de visibilité à leur combat.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le cap des 10.000 personnes hospitalisées se rapproche, 1749 patients en soins critiques

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

VIDÉO - "Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : Éric Zemmour reconnaît un geste "fort inélégant" au lendemain de son doigt d'honneur

Covid-19 : pourquoi l'OMS a-t-elle nommé le nouveau variant "Omicron" ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.