Des facteurs mobilisés pour détecter la perte d’autonomie des seniors

Des facteurs mobilisés pour détecter la perte d’autonomie des seniors

SOLIDARITÉ – A Toulouse, un partenariat inédit entre la Poste et le CHU va voir le jour. Des facteurs sont mobilisés pour détecter la perte d’autonomie des seniors.

Depuis le 1er mars, des facteurs volontaires de Toulouse ont pour mission de détecter la perte d’autonomie des seniors. Cette initiative inédite, en partenariat avec le CHU de Toulouse, a pour but de déceler en amont les problèmes de santé des personnes âgées. La proximité des facteurs avec les seniors favorise l’opération. Un essai a été effectué entre octobre et mars et le résultat est concluant. 

Toute l'info sur

Le 13h

Cinq facteurs et factrices se sont portés volontaires et ont pu rendre visite à 500 personnes âgées. À l’aide d’une tablette, ils posent une liste de questions aux seniors et leur font faire des exercices pour vérifier leur autonomie. "C’est sur l’audition, la vision, la mémoire, la nutrition, la mobilité et l’humeur", explique Joëlle Barbazan, la factrice dans le reportage en tête de cet article. 

Un diagnostic très poussé donc, qui est utile. Les réponses sont enregistrées et directement envoyées au CHU de Toulouse. "Ça permet de détecter une éventuelle pathologie ou une fragilité pour, de ce fait, prendre la personne en charge le plus tôt possible", poursuit-elle. La pratique a mené à la visite d’une infirmière dans 90% des cas, la preuve que la perte d’autonomie est souvent non décelée. 

3000 seniors volontaires pour le dépistage

C’est le service gériatrie du CHU de Toulouse qui a fait appel aux facteurs. Ces derniers ont suivi une formation à l’hôpital pour faire passer ces tests. Ils participent ainsi à un programme européen de prévention de la perte d’autonomie. "D’ici 2050, il y aura deux milliards de personnes de plus de 60 ans dans le monde, avec ça, le risque de dépendance augmenté, il faut pouvoir essayer de travailler en amont sur le maintien de l’autonomie et la prévention de la dépendance", affirme le docteur Catherine Takeda-Raguin, gériatre au CHU de Toulouse. 

Lire aussi

3000 seniors se sont portés volontaires pour ce dépistage. Les facteurs voient en cette nouvelle mission une autre façon de garder le lien avec les usagers. "Je trouve ça super de nous occuper de nos ainés", souligne Joëlle. Avec le facteur, les personnes âgées se sentent en confiance. "Le facteur avait un rôle social autrefois puisqu’il portait les retraites en liquide, il faisait des courses pour les gens dans les fermes", se souvient une retraitée. Le département de la Haute-Garonne est précurseur dans cette opération mais à terme les facteurs des autres départements devraient y participer.  

Écoutez "Les partis pris" de l'émission 24H Pujadas

Découvrez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée : 

Sur APPLE PODCAST 

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY 

Chaque jour, 24H Pujadas analyse l’actualité et le monde qui nous entoure. "Les Partis Pris" s’articule autour de plusieurs éditorialistes pour donner chacun dans leurs domaines de prédilections, leurs points de vue sur des sujets du moment.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

EN DIRECT - Tous les militaires français envoyés en opérations extérieures seront vaccinés contre le Covid-19

"Vous lui avez même volé ses dernières volontés" : la famille d'Arthur Noyer interpelle Nordahl Lelandais

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.