Maine-et-Loire : la présence d'éoliennes fait baisser leur impôt foncier, une première

Maine-et-Loire : la présence d'éoliennes fait baisser leur impôt foncier, une première

COMBAT – Des habitants de Tigné, dans le Maine-et-Loire, ont obtenu gain de cause dans leur lutte contre les éoliennes se trouvant devant chez eux. Après trois ans de bataille judiciaire, leur impôt foncier va être revu à la baisse.

"Elles font 120 mètres, elles bougent, elles clignotent le soir", se plaint Bernadette Kaars. "Pendant les moments où les machines font du bruit, vous n’êtes plus du tout à l’extérieur, vous êtes à l’intérieur de la maison parce que vous ne tenez plus", ajoute son mari. Ces habitants de Tigné, dans le Maine-et-Loire, ont gagné leur bataille juridique devant le tribunal administratif de Nantes contre des éoliennes installées juste devant chez eux, bouleversant leur paysage et leur quotidien. L'épilogue d'une guerre de près de trois ans grâce auquel le couple va voir ses impôts fonciers baisser d’ici peu, le montant restant à déterminer.  

Toute l'info sur

Le 13h

Pour la première fois ainsi, un tribunal administratif reconnaît les nuisances des éoliennes et leur impact sur la valeur d’une propriété. Ce genre de plainte est de plus en plus fréquent, les éoliennes causant des nuisances sonores et visuelles pour ceux qui vivent à proximité. Ce jugement pourrait donc faire jurisprudence. Pour Bernadette Kaars, c’est une victoire juridique importante. "Ce n’est pas l’aspect financier qui nous guide", explique-t-elle. "C’est vraiment que maintenant, il est reconnu que les éoliennes sont des inconvénients notoires. Bien sûr, les autres riverains de Tigné peuvent en profiter et je pense que ça va s’appliquer à d’autres régions de France, à d’autres communes dont l’environnement est dégradé", poursuit-elle.

Une mauvaise nouvelle pour la mairie

Bernadette Kaars appelle ses voisins à faire de même. Un autre couple envisage de suivre leur voie mais dans les rues de Tigné, ils sont peu nombreux à trouver que les éoliennes sont source de nuisances, bien au contraire. "Elles ne m’ont jamais dérangé plus que ça, ne serait-ce que visuellement", affirme un habitant. "On ne les entend pas, après vous voyez, on habite là, ça ne nous dérange pas du tout", ajoute une jeune femme. "Par rapport au paysage, ça ne me dérange pas, je suis plutôt pour", soutient une autre habitante. 

Lire aussi

Sans préciser la part d’électricité fournie par les éoliennes, la municipalité défend son choix. "La mutation énergétique, il y a un moment, il faut y passer. À force de mettre les méthanisations, les panneaux solaires et les éoliennes, on va produire autant qu’on consomme, ce qui est quand même intéressant pour une commune de 2000 habitants", explique Patrick Taveneau, le maire du village. Pour la mairie, cette baisse d’impôts fonciers n’est pas une bonne nouvelle, même si la perte de revenus fiscaux sera dérisoire. Elle craint que d’autres terrains soient déclassés à cause des éoliennes et que la commune peine à attirer de nouveaux habitants.  

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Israël/Palestine : plus de 150 morts depuis la reprise des violences, l'essentiel à Gaza

Val-de-Marne : une adolescente de 17 ans tuée à coups de couteau, le suspect arrêté

EN DIRECT - Cévennes : après sa reddition, Valentin Marcone "était dans une volonté de dialogue"

VIDÉO - "Une femme libérée et de pouvoir" : Amandine Petit a défilé en Marianne à Miss Univers

EN DIRECT - Covid-19 : la pression hospitalière toujours à la baisse, moins de 4300 patients en réa

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.