Lait bio : pourquoi la France en produit trop

Lait bio : pourquoi la France en produit trop

Le bio semblait à l'abri du principe de surproduction, et pourtant, c'est ce qui est en train d'arriver à la filière du lait. Le nombre de fermes bio a bondi l'an dernier de 13 %.

Depuis plusieurs années, le lait bio prend de plus en plus de place dans nos rayons de supermarché. Mais aujourd'hui, les consommateurs s'en détournent. Ils sont tentés par de nouveaux produits : lait équitable, local ou sans OGM, avec des prix attractifs. Une brique de lait bio est en moyenne 30 % plus cher qu'une brique ordinaire. Conséquence, il y a une surproduction de lait bio et une crise se profile. Les producteurs sont obligés de s'adapter. Beaucoup d'agriculteurs conventionnels se sont convertis en bio, car les revenus sont plus attractifs. Mais avec la crise, ceux de Christophe diminuent. Entre 2020 et 2021, le prix de base de ses 1 000 litres de lait est passé de 441 € à 410 €.

Toute l'info sur

Le WE

En France, depuis 2010, le nombre d'exploitations de lait bio est passé de 1 882 à 4 785 en 2020. Face à la crise, les entreprises laitières donnent un coup d'arrêt à la dynamique. Par exemple, le leader français Lactalys a décidé de ne plus aider les agriculteurs à passer en bio. C'est aussi le cas de la petite entreprise comme la laiterie de Nicolas. Il a terminé sa conversion en juin dernier. Les producteurs, préoccupés, espèrent que le marché du lait bio absorbera la surproduction. En attendant, pour écouler les stocks, certaines coopératives le vendent comme du lait ordinaire.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

L'Australie avait de "profondes et sérieuses réserves" concernant les sous-marins français, riposte son gouvernement

EN DIRECT - Crise des sous-marins : les ambassadeurs en Australie et aux États-Unis reçus ce soir par Macron

EN DIRECT - Covid-19 : l'ONU appelle à ce que 70% de la population mondiale soit vaccinée mi-2022

Hautes-Pyrénées : un mort et deux blessés graves lors d'une rixe entre bikers à Tarbes

"Cet épisode va laisser des traces" : après la crise des sous-marins, la France peut-elle quitter l'Otan ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.