Le combat d’un médecin pour convaincre les réticents à la vaccination en Polynésie

Le combat d’un médecin pour convaincre les réticents à la vaccination en Polynésie

REPORTAGE - En Polynésie, le chemin est encore loin pour convaincre les habitants de se faire injecter. Moins d'un Polynésien sur deux est complètement vacciné.

Dans la commune de Faaa, à Tahiti, on l'appelle taote Covid, le médecin du Covid. Depuis des mois, Didier Bondoux s'épuise à prêcher la bonne parole face à la maladie. Ce patient a attendu une semaine, sans goût, ni odorat, avant de venir consulter. "Il y a toujours des patients qui sont un peu dans le déni, dans la position du moi je suis plus fort, il ne peut rien m'arriver, je suis costaud. Seulement, on leur explique qu'il y a quand même beaucoup de leurs congénères qui se retrouvent hospitalisés dans des cas graves", raconte le docteur.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Pour convaincre, à Tahiti, c'est 4X4 obligatoire. Il y a les quartiers qui sont imbriqués les uns les autres et les possibilités de se déplacer sont parfois compliquées. A cela s'ajoute la défiance envers l'hôpital. Beaucoup préfèrent donc rester à domicile, comme cette femme malade du Covid sous oxygène dans son propre lit, mais auprès de ses proches.

Le virus a pris de court l'archipel. Depuis juillet, le médecin a perdu plus d'une quinzaine de patients. Dans le cimetière de la ville, des habitants s'activent encore pour enterrer leurs défunts. Le combat de Didier Bondoux désormais, c'est vacciner.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

L'Australie avait de "profondes et sérieuses réserves" concernant les sous-marins français, riposte son gouvernement

EN DIRECT - Crise des sous-marins : après son rappel des États-Unis, l'ambassadeur français reçu ce soir par Macron

EN DIRECT - Covid-19 : l'ONU appelle à ce que 70% de la population mondiale soit vaccinée mi-2022

Hautes-Pyrénées : un mort et deux blessés graves lors d'une rixe entre bikers à Tarbes

"Cet épisode va laisser des traces" : après la crise des sous-marins, la France peut-elle quitter l'Otan ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.