"Un très beau geste" : le formidable legs d'une habitante à son village de Charente-Maritime

Un cadeau du ciel pour Thénac

CADEAU DU CIEL - La commune de Thénac hérite de près d'un million d'euros après le décès d'une habitante. Une donation qui force l'admiration sur place.

Les habitants du village n'en reviennent pas. Décédée l'an dernier à l'âge de 92 ans, Henriette Flesch a décidé de faire don de sa fortune à sa commune de Thénac, dans les Alpes-Maritimes. Elle a ainsi légué 400.000 euros d’assurance vie et un appartement parisien d’une valeur de 500.000 euros. "C’est un très beau geste pour la commune. Ça, c’est sûr", apprécie une femme au micro de TF1. "Je trouve ça bien, plutôt que ça parte à l’État. Au moins là, les gens d’une petite commune pourront profiter" de ces fonds, renchérit un autre riverain. 

Toute l'info sur

Le 13H

Le personnel de l’établissement où l’ancienne assistante de direction a passé les dernières années de sa vie se souvient d'une femme pleine de vie. Elle était "toujours très élégante, très coquette, bien maquillée, bien habillée. Elle avait son petit caractère à elle mais ça ne l’empêchait pas d’être toujours attentionnée avec les autres", explique Virginie Gauthey, infirmière coordinatrice à la maison de retraite de Thénac. "Il n’y a pas grand-chose à dire, si ce n’est 'merci madame Flesch'", ajoute-t-elle. 

La salle communale portera le nom de la bienfaitrice

Ces fonds, considérables pour la commune de près de 1700 habitants, vont être réinjectés dans des infrastructures pour les personnes âgées. Henriette Flesch, qui n'avait pas d'enfants, "avait demandé qu'ils soient utilisés pour des actions en faveur des personnes âgées. On va rénover tout un corps de bâtiments où il y aura, notamment, une salle dédiée au troisième âge", précise Béatrice Rapet, adjointe à la mairie de Thénac. Pour marquer le coup, la mairie a aussi décidé de donner le nom de sa généreuse bienfaitrice à la future salle communale. 

Lire aussi

Plusieurs gestes similaires sont survenus ces dernières années. Une femme avait par exemple transmis en 2019 à sa commune de Juziers, dans les Yvelines, plus de deux millions d'euros. Un habitant avait également laissé sur son testament en 2020 un legs de 14 millions d'euros à la commune de Montézic, dans l'Aveyron. Une personne a quant à elle offert 150.000 euros au village de Chéniers dans la Creuse afin que son église du XIIe siècle puisse être rénovée. Dans ce dernier cas, l'identité du donateur reste un mystère. 

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.