Le lent retour à la normale dans le Gard

Le lent retour à la normale dans le Gard

L'état de catastrophe naturelle devrait être connu la semaine prochaine dans le Gard. En attendant, des distributions d'eau s'organisent là où elle n'est plus potable.

À Gallargues-le-Montueux, comme ailleurs dans le Gard, l'eau s'est retirée presque aussi vite qu'elle était arrivée. Mais les conséquences des inondations sont durables. Le réseau d'eau potable est souillé par la boue. Il est impossible pour les habitants d'utiliser le robinet. La mairie distribue donc à ses administrés deux bouteilles par personne et par jour.

Toute l'info sur

Le 13H

Plusieurs entreprises du département sont également à l'arrêt. Dans une centrale à béton, la cabine de commande et son tableau électrique ont été noyés sous les eaux. Il y a 48 heures, la zone d'activités était inondée. Ce sont donc tous les outils de production qui sont hors service. La centrale ne redémarrera pas avant trois semaines. Quant au coût des réparations, il s'élève à 40 000 euros au bas mot. Encore faut-il avoir les reins assez solides pour relancer son activité. L'atelier de couture d'Eliane a aussi été ravagé. Son avenir professionnel est pour l'instant très incertain.

La circulation de trains entre Nîmes et Lunel est toujours interrompue. La SNCF n'envisage pas une reprise du trafic avant la fin de la semaine au plus tôt.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : l'ex-Miss France Vaimalama Chaves éliminée, Bilal Hassani au sommet

EuroMillions : un Français remporte la cagnotte de 220 millions d'euros, un record en Europe

Deux navires de guerre russe et américain frôlent l'incident en mer du Japon : "Un acte inadmissible"

Gare du Nord : un mort et un blessé dans un accident, des passagers bloqués une partie de la nuit

Covid-19 : quand thés dansants et parties de belote virent aux clusters en Loire-Atlantique

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.