Le ménage, ce sont les hommes qui en parlent le plus

Le ménage, ce sont les hommes qui en parlent le plus

Quand on regarde les chiffres, les mœurs ont bien du mal à évoluer aujourd'hui. 72% des tâches ménagères sont hélas toujours assurées par les femmes. Mais quand on va sur les réseaux sociaux, ce sont les hommes qui en parlent le plus.

Comment nettoyer vos chaussures, vos vitres, votre hotte ? Bruno vous explique tout sur sa page Instagram. Son truc à lui, c'est le ménage. Il cartonne sur les réseaux sociaux, presque 40 000 abonnés. Si on regarde en détail la liste de ses milliers d'abonnés, le constat est implacable : 83,9% de femmes, 16,1% d'hommes. Bruno n'est pas la norme. Il suffit de tendre un micro pour le rappeler. Appelons ça l'habitude, ou plutôt l'héritage des stéréotypes de genre.

Toute l'info sur

Le WE

Certes, depuis quelques décennies, l'écart de temps consacré aux tâches ménagères diminue entre hommes et femmes, mais pas pour les raisons que l'on croit. Encore aujourd'hui, hommes et aspirateurs ne font pas bon ménage. Pourquoi ? Est-ce par peur de perdre en virilité ? Pour répondre à cette question, nous sommes allés voir le Viking du ménage. 2,05 mètres, aussi à l'aise avec un haltère qu'une brosse, un petit air de Mr. Propre, la calvitie en moins. Alexandre est coach ménage dans une émission télé. Contrairement à d'autres programmes plus anciens animés par des femmes, la production a choisi deux hommes et deux femmes pour présenter cette nouvelle émission. Preuve que les mentalités évoluent, au moins un petit peu.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la vaccination des enfants au menu du Conseil de défense lundi

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Covid-19 : les Français réticents à utiliser le vaccin Moderna, dont on aura pourtant besoin pour la 3e dose

VIDÉO - Indonésie : l'éruption du volcan Semeru fait au moins 13 morts, des milliers d'habitants ont fui Java

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.