Le Pas-de-Calais confiné le week-end : les habitants entre incompréhension et résignation

Le Pas-de-Calais confiné le week-end : les habitants entre incompréhension et résignation

Un confinement le week-end est instauré dans le Pas-de-Calais dès samedi. Une mesure qui suscite des réactions variées chez les habitants.

Dans les rues de Béthune, nous avons croisé une mère avec son fils, venu la voir pour les vacances. Mais le séjour sera écourté à cause du confinement. Une crève-coeur même s'ils comprennent la situation. "Ça se comprend. On l'accepte malgré nous. On nous fait tellement peur avec tout qu'on n'ose plus y croire. On baisse la tête, on obéit, puis voilà", s'est exprimée la dame. "Ça commence à devenir long. On n'a pas de visibilité ni de recul sur ce qu'ils disent et ce qui va se passer", a ajouté le jeune homme.

Toute l'info sur

Le 20h

Le confinement débutera à 8 heures samedi matin. Certains auraient préféré qu'il soit plus strict et plus large. "Pour moi, ce serait plutôt une mesure directe, ensemble, pour être tranquille par la suite, que faire petit à petit et ne pas s'y retrouver", a déclaré une jeune femme. Deux travailleurs que nous avons rencontrés, eux, sont en colère. Ils considèrent que le peu de vie sociale qui leur reste est sacrifié. "Métro, boulot, dodo... Ce n'est pas évident ça. Il faut qu'on vive quand même", a réagi l'un d'eux.

Dans le bassin minier à Liévin, le patron d'une concession automobile, le Groupe Lempereur, est circonspect. Il ne comprend pas pourquoi seul le Pas-de-Calais est confiné, et pas le Nord aussi. "C'est que je suis à la fois présent pour 80% de mes affaires dans le Pas-de-Calais, mais aussi 20% dans le Nord. Ça veut dire aujourd'hui que je peux travailler à Douai, mais je ne peux pas travailler à Arras", s'est-il exprimé.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

Covid-19 : une réunion à l'Élysée pour préparer la réouverture des lieux fermés

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Covid-19 : la France va durcir ses restrictions pour les voyages dans les pays les plus touchés

Le plan Alerte enlèvement levé dans les Vosges pour Mia, 8 ans, toujours recherchée

Lire et commenter