Le piéton, roi des centres-villes

Le piéton, roi des centres-villes

REPORTAGE - Le gouvernement a lancé il y a trois ans un plan de 5 milliards d'euros pour redynamiser les centres-villes. Cette transformation passe souvent par la piétonisation. Mais quelles en sont les conséquences sur la circulation et sur le commerce ?

À 17 heures, une rue nantaise n'est plus accessible en voiture. Le restaurateur peut installer sa terrasse sur la route. Il peut accueillir deux fois plus de clients. À Nantes, neuf rues sont devenues piétonnes 24 heures sur 24, cinq le sont partiellement. Les riverains du centre-ville sont ravis. Depuis, 30% des passants déclarent venir plus souvent dans ces quartiers, de quoi faire changer d'avis les commerçants.

Toute l'info sur

Le 20h

Après les confinements, la ville a souhaité étendre la surface des terrasses, mais aussi répondre à une nouvelle demande. "On a beaucoup de personnes qui sont mises au vélo au moment du confinement. On a aussi beaucoup de personnes qui se sont mises à marcher pour aller au travail ou pour rentrer chez eux", explique Bassem Asseh, adjoint à la mairie de Nantes.

D'ici à 2030, la ville souhaite qu'un déplacement sur trois soit à pied. Une logistique que doit gérer, par exemple, Alex Grevet, livreur pour les restaurateurs. La piétonisation change la géographie de la ville, une transformation visible de jour en jour.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Soldat tué au Mali : le caporal-chef Maxime Blasco, un militaire de 34 ans au parcours "admirable"

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : la chanteuse Lola Dubini est éliminée dès son premier prime

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

Origine du Covid : l'espoir d'une "avancée majeure" après une découverte de l'Institut Pasteur

Covid-19 : la situation sanitaire se dégrade en Guyane, tous les indicateurs virent au rouge

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.