VIDÉO - "Le pronostic vital de Bernard Tapie n'est pas compromis", assure son fils Laurent sur LCI

VIDÉO - "Le pronostic vital de Bernard Tapie n'est pas compromis", assure son fils Laurent sur LCI

MISE AU POINT - Laurent Tapie a commenté sur l'antenne de LCI la nouvelle de l'hospitalisation de son père. "Les médecins sont optimistes", a-t-il indiqué.

Alors que nombre de "gens sont extrêmement alarmés" par la nouvelle récente de l'hospitalisation de Bernard Tapie, son fils, Laurent, est revenu sur l'état de santé de l'ancien ministre. "Ce qu'il s'est passé a généré une inquiétude (...) et je voulais rassurer", a débuté Laurent Tapie à l'antenne de LCI, face à Darius Rochebin. Ce dernier a rappelé que son père "est dans une phase de très grand creux. Il y a eu une aggravation de la maladie". Néanmoins, "il n'est pas dans un pronostic vital compromis à court terme".

Bernard Tapie "n'est pas du tout pessimisme ni défaitiste"

Quelques minutes plus tôt, l'avocat de Bernard Tapie, Hervé Temime, rapportait, à notre antenne, l'avoir "eu au téléphone cet après-midi."  Et le septuagénaire, qui lutte contre plusieurs cancers, "n'est pas du tout pessimisme ni défaitiste". "Il est tout à fait possible qu'il aille mieux", a même ajouté l'avocat.

L'homme d'affaires de 78 ans "est entré à l'hôpital pour préparer toute une série d'interventions : chimiothérapie, radiothérapie, immunothérapie" et "il vient de faire une chirurgie", a indiqué son fils. Et de poursuivre : "Il y a énormément de choses à faire parce qu'il y a beaucoup de tumeurs qui ne se soignent pas au même endroit et de la même façon".

Lire aussi

Pour autant, "on pense - les médecins sont optimistes, Bernard Tapie aussi - que passée cette batterie [d'interventions], il va aller mieux, (...) en espérant que ça se maintienne ensuite dans la durée", a encore déclaré Laurent Tapie. Celui-ci s'appuie sur la récente opération subie par l'ex-ministre au visage : "sa cicatrisation a stupéfié les médecins comme jamais"

D'ailleurs, "au-delà de ses qualités mentales, il a une constitution qui est d'une résistance et d'une résilience incroyable", a encore souligné le fils de l'ancien président de l'Olympique de Marseille.

Laurent Tapie dénonce "des comportements anormaux" de la justice vis-à-vis de son père

Sur un autre sujet, le refus des juges de reporter le procès en appel de Bernard Tapie dans l'affaire de l'arbitrage du Crédit lyonnais, malgré la demande formulée par ce dernier, son fils a affirmé que cela "l'a rendu abattu dans un premier temps, mais pas furieux." Car le patron du journal Le Progrès "a senti dans le comportement de la cour à son égard, depuis le premier jour de son procès en appel, que ça n'allait pas très bien se passer et qu'ils n'allaient lui faire aucun cadeau."

Plus largement, Laurent Tapie juge qu'"il y a des comportements de la justice vis-à-vis de [son] père, depuis des années, qui sont anormaux avec, dans certains cas (...) des pressions vis-à-vis de l'État". "Il y a une partie des magistrats qui sont politisés, d'extrême gauche (...), des gens qui n'aiment pas les chefs d'entreprise, les gens qui réussissent, et qui aiment le principe de 'on va se le faire'", a poursuivi le fils de Bernard Tapie, évoquant même "une connivence entre des manœuvres politiques et des manœuvres de la justice".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Macron et Biden promettent de restaurer la "confiance", abîmée par la crise des sous-marins

EN DIRECT - Covid-19 : 59 décès en 24 heures, 1656 patients toujours en soins critiques

Covid-19 : à moins d'un mois de sa mise en place, le déremboursement des tests vire au casse-tête

Crise des sous-marins : la surprenante lettre envoyée par l'Australie à la France

Critiqué pour sa participation à un débat face à Éric Zemmour, Jean-Luc Mélenchon se justifie

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.