Le propriétaire d'un gîte peut-il exiger un test PCR ? Le 20H vous répond

Le propriétaire d'un gîte peut-il exiger un test PCR ? Le 20H vous répond

QUESTIONS RÉPONSES - Chaque soir, le JT de TF1 se penche sur les interrogations des téléspectateurs dans sa rubrique "Le 20H vous répond".

Au menu du jour : en partant deux jours en Espagne, doit-on refaire un test PCR pour rentrer en France ? Le propriétaire d'un gîte peut-il exiger un test PCR ? Est-il possible de déménager pendant le couvre-feu ? Alexia Mayer répond à ces questions, sur le plateau de Gilles Bouleau, dans la vidéo en tête de cet article. Depuis le début de la crise sanitaire, le JT de TF1 passe chaque soir au crible les interrogations des téléspectateurs dans "Le 20H vous répond".

Toute l'info sur

Le 20h

En partant deux jours en Espagne, doit-on refaire un test PCR pour rentrer en France ? 

Oui, il est toujours valable. Le ministère de la Santé nous confirme que s’il date de moins de 72h, vous pourrez rentrer avec le même test. Dès que vous revenez d’un pays de l’Europe, ce test est obligatoire pour les adultes et les enfants de plus de 11 ans. Cette obligation ne s’applique pas aux transfrontaliers, aux déplacements professionnels urgents et aux professionnels du transport routier.

Le propriétaire d'un gîte peut-il exiger un test PCR ? 

Non, ce n’est pas possible. La Fédération des Gites de France nous précise bien qu’aucun texte législatif ne permet d’imposer la réalisation d’un test PCR à des vacanciers. Idem pour les hôtels mais il faut évidemment respecter les gestes barrières. 

Est-il possible de déménager pendant le couvre-feu ? 

Si vous déménagez seul, vous ne pourrez pas le faire pendant les horaires de couvre-feu, même si l’avis de départ et l’avis d’arrivée sont éloignés. C’est différent pour les professionnels qui, eux, peuvent pratiquer leur activité et la poursuivre pendant les horaires de couvre-feu comme charger le camion, rouler… Mais cette dérogation ne vous concerne pas, vous ne pourrez pas accompagner ou suivre leur camion. 

Les questionnements restant nombreux, cette rubrique continuera d'accompagner le public tout au long de cette période. Si vous avez vous-même une question, vous pouvez la poser sur les réseaux sociaux avec le hashtag #le20HVousRepond, ou directement par mail à une adresse dédiée : le20Hvousrepond@tf1.fr.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Épidémie "préoccupante", restrictions locales : le gouvernement change de ton

EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 nouveaux cas mercredi, du jamais vu depuis novembre

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Covid-19 : quels sont les départements où la situation est "très préoccupante" ?

Les patients hospitalisés pour Covid de plus en plus jeunes : comment l'expliquer ?

Lire et commenter