Lecture : mais au fait, qu'est-ce qu'une "grande cause nationale" ?

Lecture : mais au fait, qu'est-ce qu'une "grande cause nationale" ?

CULTURE - Lors de son déplacement dans les Hauts-de-France (Nord-Pas-de-Calais) jeudi 17 juin, Emmanuel Macron a fait de la lecture sa prochaine "grande cause nationale". Un choix poursuivant l'opération séduction du chef de l'Etat à l'égard des jeunes.

Emmanuel Macron a fait de la lecture la prochaine "grande cause nationale" lors d'un déplacement dans les Hauts-de-France. A moins d’un an de la présidentielle, le président de la République multiplie les mesures et les messages dédiés à l’attention des moins de 30 ans et, comme le soutient un adolescent sollicité dans le sujet en tête de cet article, "les jeunes ne lisent pas assez". Mais qu'est-ce que cela va-t-il changer ? Et qu'est-ce qu'une "grande cause nationale" ? 

Cette initiative ne date pas d'aujourd’hui. Initié en 1977, le label gouvernemental "grande cause nationale" est attribué chaque année à une campagne d'intérêt public autour d'un thème avec, à la clé, des initiatives médiatiques et des levées de fonds.  Pour faire son choix, le gouvernement lance un "appel d'offres" destiné aux associations qui se portent candidates auprès de la Direction des médias, un service dépendant de Matignon. Lorsqu'elles défendent une cause commune, plusieurs d'entre elles peuvent se regrouper derrière la candidature d'un collectif. Après l'avis d'une commission interministérielle (Justice, Intérieur, Emploi, Éducation...), le Premier ministre tranche en faveur d'un projet en lui octroyant le label. 

Ce label "grande cause nationale" permet ensuite aux organismes retenus de donner de la visibilité à leur cause grâce à l'obtention de diffusions gratuites de messages sur les radios et télévisions publiques. Chaque média est en effet tenu de relayer au moins 12 messages dans l'année autour de cette campagne. Aucune subvention de l'État n'est toutefois attribuée. 

Toute l'info sur

Le 13H

Les "grandes causes nationales" de 2018, 2019 et 2020

En 2021, le gouvernement d'Emmanuel Macron a décidé de faire un pas de côté en favorisant l'apprentissage des jeunes. De quoi confirmer la détermination du chef de l'Etat qui, depuis des semaines, sur YouTube ou encore via TikTok, multiplie les messages et annonces politiques à destination des jeunes. Une stratégie qui, d'ailleurs, semble avoir fait grimper sa cote de popularité auprès de cette catégorie de la population.

Précédemment, les "grandes causes nationales" portaient sur les droits des femmes. L'ex-Premier ministre Edouard Philippe avait décrété comme première "grande cause nationale" en 2018, la lutte contre les violences faites aux femmes. Ce choix s'inscrivait dans un contexte de libération de la parole des victimes de violences sexuelles avec l'émergence du mouvement mondial #MeToo. Dans la même veine, Matignon avait choisi d'attribuer en 2019, le label au collectif Prévenir & Protéger, réunion d'associations œuvrant à la défense des droits des femmes et des enfantsEnfin, l'ancien chef du gouvernement avait déclaré l'égalité femmes-hommes,"grande cause nationale" de 2020. 

Lire aussi

Cette année, c'est donc le Centre national du livre (CNL) qui sera chargé de la coordination de la campagne, sous l’égide des ministères de la Culture et de l'Éducation, avec l'opération Partir en Livre, qui se tiendra du 30 juin au 25 juillet. Le gouvernement entend aussi renforcer son "plan bibliothèques" en mobilisant 40 millions d'euros en 2021 et 2022 pour les rénover, acheter de nouveaux livres, proposer des animations et étendre les horaires d'ouvertures. "C'est très bien que ce soit une cause nationale", assure sur TF1 Solen Le Bloas, bibliothécaire à Chateauneuf-Du-Faou (Finistère). "Les bibliothèques sont les premiers réseaux culturels de proximité. Il faut aller vers ce développement, que les gens osent entrer dans ce lieu."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "The Voice All Stars" : Louis Delort, Manon, Anne Sila, Amalya, Terence et MB14 filent en finale

VIDÉO - Royaume-Uni : la désillusion des pro-Brexit face aux pénuries et au manque de main d’œuvre

Gare du Nord : un mort et un blessé dans un accident, des passagers bloqués une partie de la nuit

Deux navires de guerre russe et américain frôlent l'incident en mer du Japon : "Un acte inadmissible"

"The Voice All Stars" : Zazie ira en finale sans personne dans son équipe, une première

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.