Les achats compulsifs d'animaux dans le viseur des députés

Les achats compulsifs d'animaux dans le viseur des députés

REPORTAGE - Ce mardi, une proposition de loi est arrivée à l'Assemblée pour mieux lutter contre la maltraitance animale. Le texte prévoit des sanctions renforcées, la responsabilisation de ceux qui adoptent ainsi que le suivi des achats compulsifs.

Xavier s'est lancé dans l'achat d'un chien. L'animalerie a donc multiplié les avertissements et les conseils. Tous les aspects de la vie du chien y sont passés. Quand l'un d'entre eux vient se renseigner, l'enseigne essaye de voir tout de suite s'il s'agit d'un coup de cœur ou d'un caprice. Le vendeur leur pose des questions pour savoir s'ils sont déjà renseignés sur ce que leur choix implique.

Toute l'info sur

Le 13h

Carnet de santé, numéro d'identification, livret d'accueil ... les animaleries ne se contentent plus de vendre les animaux, mais elles organisent aussi leur avenir. Avec la nouvelle loi, elles iront même plus loin, en faisant signer un certificat de bonne conduite aux propriétaires.

Pour éduquer un chien, il existe un certain nombre de cours. Pour commencer, il faut savoir décrypter l'état d'esprit du chien. Et s'il n'obéit pas, pas besoin de sévir. La seule solution est de récompenser et d'encourager son animal. Avec beaucoup de patience, il serait même possible de transformer un garnement en un véritable gentleman.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Affaire des "écoutes" : cette condamnation ne "correspond pas à la vérité", tacle Me Temime, l'avocat de Thierry Herzog

EN DIRECT - Covid : les décès et les admissions en réanimation en hausse

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Le coronavirus ne sera pas vaincu d'ici la fin de l'année, selon l'OMS

" J'ai 30.000 euros de dettes" : ces travailleurs ruinés par la crise du Covid

Lire et commenter