Pro vs anti-chasse : la guerre d’image s’intensifie

Pro vs anti-chasse : la guerre d’image s’intensifie

POLÉMIQUE - Après une campagne anti-chasse lancée par la Fondation Brigitte Bardot, la Fédération des chasseurs dégaine son premier spot de pub à la télé. Un tir supplémentaire dans une guerre larvée.

Une balade champêtre en famille, un troupeau de sangliers galopant au loin, des rires et accolades, le tout sur une musique un peu jazzy. Non, il ne s'agit pas de la bande-annonce du prochain film de Guillaume Canet, mais bien de la campagne publicitaire de la Fédération nationale des chasseurs. Un clip vidéo destiné à valoriser leur action, la convivialité et le respect de l'environnement.

 "On avait envie de montrer ce qu'était réellement la chasse comme nous on la vit, avec la passion pour la nature, les animaux, les moments partagés en famille, entre amis", confie fièrement Sophie, 38 ans et chasseuse depuis 4 ans, dans le reportage de TF1 en tête de cet article. La jeune habitante du Pas-de-Calais ne boude pas son plaisir d'apparaître dans cette campagne publicitaire télévisée, la première de la Fédération. 

Toute l'info sur

Le 13h

Dédiaboliser la chasse

"On s'est rendu compte dans un sondage que la plupart des gens qui ne connaissent pas la chasse la rejettent", explique Willy Schraen, président de la Fédération nationale des chasseurs, qui souhaite dédiaboliser la pratique en s'appuyant sur un nouveau mantra :  "On fait voir, on assume et on évolue avec la société qui nous entoure."

Redorer l'image de la chasse. C'est donc l'objectif de cette campagne publicitaire, alors que selon un sondage IFOP réalisé en mars sur le rapport des Français à cette activité, seul 18% d'entre eux s'y disent favorables et 71 % indiquent ne pas se sentir en sécurité lorsqu’ils se promènent dans la nature et que les fusils sont eux aussi de sortie.

Lire aussi

Une campagne qui arrive aussi comme une réponse à celle lancée par la Fondation Brigitte Bardot à la fin du mois de mars. Des affiches placardées sur 1.500 panneaux dans toute la France, avec un slogan percutant rappelant les éléments de langage du gouvernement pour le Covid-19 : "Chasseurs, sauvez des vies restez chez vous." Sont également rappelés sur l'affiche les chiffres de 141 accidents, dont 11 mortels, et de 30 millions d’animaux abattus pour la saison 2019-2020. 

Alors évidemment, la Fondation Brigitte Bardot n'a pas accueilli d'un bon œil le clip publicitaire des chasseurs, qu'elle juge trompeur. Christophe Marie, son porte-parole, dénonce "un conte où les chasseurs fantasment un peu leur pratique, c'est-à-dire qu'il n'y a pas d'armes, on ne tue pas d'animaux, on voit des chasseurs qui se promènent avec des enfants". Les chasseurs "ne sont-ils pas en mesure d'assumer ce qu'ils font ?", questionne-t-il.

Ce à quoi la fédération des chasseurs rétorque vaillamment qu'il est de toute façon interdit en France, par l'autorité de régulation de la publicité, de diffuser des images d'armes ou d'actes de chasse. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

"Pass sanitaire" et sortie de l'état d'urgence : les députés votent finalement le texte

EN DIRECT - Tensions Israël/Palestine : nouvelle session infructueuse au Conseil de sécurité de l'ONU

Pour quelles raisons l’Elysée refuse de rendre publics les bulletins de salaire d’Emmanuel Macron ?

Qu’est-ce que le "Dôme de fer", qui a permis à Israël d’intercepter des dizaines de roquettes venus de Gaza ?

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.