Les DOM-TOM vigilants suite à la découverte de nouvelles souches brésilienne et sud-africaine

Les DOM-TOM vigilants suite à la découverte de nouvelles souches brésilienne et sud-africaine

A l'autre bout du monde, les souches brésilienne et sud-africaine font frémir les autorités sanitaires. La Martinique a renforcé les contraintes pour tout nouvel arrivant.

Le soleil couchant de la Martinique, vous en rêviez ? Finalement, ce ne sera peut-être pas pour les vacances de février. Sauf si à votre arrivée, vous acceptez de vous soumettre à un confinement strict de sept jours. Voilà le dernier tour de vis du département pour se protéger du virus. La Guadeloupe est pour le moment moins stricte et se contente de recommander l'autoconfinement pendant une semaine. Mais sur l'île, particulièrement prisée par les touristes lors des dernières vacances, les habitants sont loin d'être confiants.

Toute l'info sur

Le WE

Ce qui inquiète c'est que des voyageurs métropolitains introduisent sur ces îles le variant anglais. Plus au sud, en Guyane, c'est le variant amazonien qui a déjà contaminé un habitant. Ceux qui rentrent de cette île sont donc désormais soumis à sept jours d'autoconfinement en métropole. Sur le continent africain, Mayotte prend des mesures radicales, à savoir la suspension de tous les vols pour deux semaines après la découverte d'un cas du variant sud-africain. Le même détecté chez un habitant de La Réunion.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

La mort d'Olivier Dassault complique un peu plus la succession à la tête de l'entreprise familiale

Quelques heures avant l'interview de Harry et Meghan, la reine loue le "dévouement désintéressé"

EN DIRECT - Covid-19 en France : les patients en réanimation au plus haut depuis novembre

Lire et commenter